Quimper: Il oblige ses enfants à manger des légumes, sa femme porte plainte

À TABLE Considérés comme «un acte de violence» par la mère, les faits ne sont pas répréhensibles pour le parquet…

L.C. avec AFP

— 

Illustration de légumes verts.
Illustration de légumes verts. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Si certains parents estiment qu’il est de leur devoir de donner une alimentation saine et équilibrée à leurs enfants, quitte à devoir les priver de dessert s’ils ne finissent pas leurs haricots verts, d’autres ont une vision différente de l’éducation alimentaire. Une mère de famille du Sud-Finistère a porté plainte contre le père de ses enfants qui les a obligés à ingurgiter des légumes verts, rapporte Ouest-France ce mercredi.

>> A lire aussi : 81 % des enfants ne savent pas reconnaître un poireau ou une aubergine

Pour la mère de famille, il s’agit d'« un acte de violence », d’où le dépôt de plainte auprès de la gendarmerie de Briec. Le quotidien ne précise pas de quelle manière le père a obligé ses enfants à avaler les légumes en question.

La plainte a été classée sans suite par le parquet qui ne l'a pas jugée recevable, n'assimilant pas le fait de forcer ses enfants à manger carottes, haricots, brocolis ou autres choux-fleurs à un acte de violence.