VIDEO. Il sauve un bébé faon et se lie d'amitié avec lui

TROP MIGNON L'Américain a pris grand soin de l'animal le temps de retrouver sa mère...

A.B.
— 
Cet Américain a pris grand soin du bébé faon trouvé dans son jardin, le temps de retrouver sa mère pour lui confier son petit.
Cet Américain a pris grand soin du bébé faon trouvé dans son jardin, le temps de retrouver sa mère pour lui confier son petit. — honeysada / YouTube

A son réveil, Darius Sasnauskas a eu droit à un joli spectacle, que peu de monde peut se vanter d’avoir déjà vu. Cet Américain, qui vit à proximité du parc national de Yellowstone (États-Unis), a découvert dans son jardin une biche et ses deux faons, nés dans la nuit sur sa propriété. Emu par cette scène touchante, Darius a toutefois constaté que l’un des deux petits était blessé à la patte. Renié par sa mère, qu’il n’avait pas la force de suivre, et incapable de survivre seul dans la nature, le tout jeune animal a été recueilli par Darius, qui a pris grand soin de lui. « Avec tous les prédateurs autour, il n’avait pas de chance de survivre seul », précise le bon samaritain dans sa vidéo postée sur YouTube, visionnée près de 5 millions de fois. Et pour cause, de nombreux ours à proximité auraient vite pu sceller son sort.

S’improvisant tantôt soigneur, tantôt nourrice, Darius a adopté le jeune animal. Pour aider le petit faon à marcher correctement, il lui a fabriqué une attelle, façonnée dans un morceau de carton. Pour qu’il reprenne vite des forces, Darius l’a nourri au biberon. Et pour qu’il se sente bien, il l’a câliné et tous les animaux de la maisonnée, chats et chiens, ont veillé sur lui avec tendresse.

Après avoir remis le faon d’aplomb, Darius a entrepris de retrouver sa mère naturelle ou, à défaut, une famille de faons qui pourrait l’adopter. Mais, trop attaché à Darius, le petit faon est revenu vers lui. Tous les matins qui ont suivi, Darius est allé la recherche de la mère de l’animal, jusqu’à ce qu’il la retrouve, peu après, et lui confie son petit. Quelques mois plus tard, Darius a de nouveau croisé le chemin du faon quil avait sauvé, en pleine forme et bien plus grand, il s’ébrouait avec sa famille dans la nature.