Royaume-Uni: Le menu de mariage de Kate et William vendu aux enchères

INSOLITE La mise minimum pour le menu est fixée à 900 euros...

20 Minutes avec agence

— 

Le prince William et son épouse Kate Middleton ont réussi un "sans faute" durant leur première année de mariage, affirment avec une belle unanimité les commentateurs royaux, et le pays n'attend plus désormais que l'heureuse naissance d'un héritier.
Le prince William et son épouse Kate Middleton ont réussi un "sans faute" durant leur première année de mariage, affirment avec une belle unanimité les commentateurs royaux, et le pays n'attend plus désormais que l'heureuse naissance d'un héritier. — Leon Neal afp.com

Après les parts de gâteau royales, c’est le menu du mariage de Kate et William qui est vendu aux enchères.

Les deux tourtereaux, qui se sont unis le 29 avril 2011, ont veillé à ce que le moindre petit détail soit parfait, jusqu’à faire imprimer leurs menus sur un papier cartonné épais, de couleur ivoire, affichant un motif de lierre et d’or sur les bordures. En guise d’en-tête, les insignes du prince de Galles accompagnés de sa devise « ICH DIEN » qui signifie « je sers » en allemand précise Paris Match.

Qui dit mariage princier dit menu d’exception. Les 300 amis de la famille, auront ce jour-là eut droit à du saumon mariné, du crabe et des langoustines sauvages pour l’entrée, du râble de lapin avec ses légumes d’Highgrove (la résidence de campagne du prince Charles), des asperges anglaises et pommes de terre de Jersey, avec bien évidemment, une sauce Windsor. Pour le dessert, les invités ont pu se délecter d’une crème glacée au miel, d’un « triffle » (dessert typique anglais) et d’un parfait au chocolat.

Les mises seront clôturées ce jeudi

Pour s’offrir ce petit bout de royauté, qui fait partie d’une collection d’autres souvenirs du mariage, il faudra compter au moins 900 euros. Pour les fans de la couronne et ceux qui ont les moyens, vous avez jusqu’au 29 octobre minuit pour enchérir sur le site de la maison Nate D.Sanders. Les autres pourront tenter d’acheter le menu du déjeuner princier, dont les mises démarrent à 500 dollars (452 euros).