VIDEO. Le gouvernement se fait troller après son top 10 des mots d'Internet à franciser

WEB Le smiley devient frimousse, le hacker devient un fouineur...

N.Beu.
— 
Top 10 des mots d’internet que vous allez oser dire en français.
Top 10 des mots d’internet que vous allez oser dire en français. — GOUVERNEMENT.FR

Vous avez l’impression de prendre le Tunnel sous la Manche à chaque fois que vous vous connectez à Internet ? Sachez que le gouvernement vous comprend et a choisi de vous accompagner afin que vous vous sentiez enfin à la maison sur Twitter et Skype.

Mardi, il a publié un « top 10 des mots d’Internet que vous allez oser dire en français ». Pour cela, il s’est appuyé sur le travail de France terme, un dispositif créé en 1996 et animé par la délégation générale à la langue française et aux langues de France. Les classiques mail et bug sont ainsi remplacés par les non moins classiques courriel et bogue, tandis que le gouvernement en remet une couche sur le hashtag, qu’il convient de traduire par mot-dièse. Moins connus, le dialogue en ligne se substitue au chat, l’arrosage au spam, le fouineur au hacker, la cybercaméra à la webcam, la frimousse au smiley et la fenêtre intruse au pop-up.

L’objectif derrière ce top 10 est de vivifier la langue française et de l’adapter au monde moderne. Mais évidemment, le gouvernement s’est fait troller. Enfin, embêter quoi.

Non sans humour, le community manager (l’animateur de communauté, pardon) du compte Twitter du gouvernement a ensuite contre-attaqué.