Australie: L'ex-Premier ministre promet de rembourser une table cassée lors d'une fête

INSOLITE L'usage pour les Premiers ministres australiens déchus est de faire la fête après leur défaite...

20 Minutes avec AFP

— 

L'ex-Premier ministre australien Tony Abbott, le 25 septembre 2015 à Canberra en Australie.
L'ex-Premier ministre australien Tony Abbott, le 25 septembre 2015 à Canberra en Australie. — Newspix/REX Shutterstoc/SIPA

L'ancien Premier ministre australien Tony Abbott a dit qu'il paierait pour une table de marbre qui aurait été endommagée lors d'une nuit de fête après le putsch qui lui avait fait perdre son poste.

Tony Abbott, renversé le 14 septembre par Malcolm Turnbull, a reconnu qu'il avait invité son équipe et ses collègues à boire des verres après avoir été défait.

Danses sur la table

«Pendant cet événement, une table basse a été endommagée», a-t-il dit dans un communiqué publié lundi soir, après que l'incident fut mentionné lors de débats parlementaires. Il a ajouté qu'il paierait la facture. 

Un email rendu public pendant des débats au Sénat et rédigé par des responsables parlementaires mentionne le fait qu'une «petite table ronde (...) a pu être endommagée lorsqu'une personne est montée dessus pour danser». Celle-ci a coûté 590 dollars australiens (378 euros) lorsqu'elle avait été achetée dans les années 1980.

Usage de faire la fête après la défaite

Quelques jours après cette soirée, le Herald Sun avait rapporté que la fête avait duré jusqu'aux petites heures de la matinée et que Tony Abbott avait dansé brièvement sans sa chemise. 

D'après la presse australienne, c'est devenu l'usage pour les Premiers ministres déchus (cinq en cinq ans) de faire la fête. L'ancien chef de gouvernement Kevin Rudd aurait ainsi été jeté tout habillé dans une piscine au beau milieu de l'hiver après son éviction par Julia Gillard à la faveur d'un putsch travailliste.