Une Ferrari pilotée par Fangio mise aux enchères

COLLECTION Le modèle 290 MM devrait exciter les convoitises des collectionneurs...

20 Minutes avec AFP
— 
Une Ferrai 290 MM devant le château de Windsor, le 7 septembre 2012
Une Ferrai 290 MM devant le château de Windsor, le 7 septembre 2012 — Ben Cawthra / Rex Featu/REX/SIPA

Les amateurs fortunés de voitures anciennes exceptionnelles vont être ravis. Une Ferrari de 1956, pilotée notamment par le quintuple champion du monde de Formule 1 Juan Manuel Fangio, va être mise aux enchères à New York en décembre, où la Maison Sotheby's en espère plus de 28 millions de dollars.

C'est le «saint Graal pour les collectionneurs et les amateurs» du monde entier, a estimé la maison d'enchères, à propos de la Ferrari rouge 290 MM, châssis 0626, qui avait été spécialement construite pour le pilote de légende argentin, pour la course des Mille Miles en Italie où il était arrivé quatrième.

Une auto passée dans des mains illustres

La voiture a ensuite été pilotée par Phil Hill, Wolfgang von Trip, ou encore le trio Eugenio Castellotti, Luigi Mussio et Masten Gregory, qui ont gagné avec en 1957 les 1.000 kilomètres de Buenos Aires. La voiture a continué les compétitions jusqu'en 1964, avant de devenir pièce de collection, rachetée notamment par le célèbre collectionneur français Pierre Bardinon, puis par le propriétaire actuel.

«Conduite par les plus grands pilotes des années 1950 et construite pour probablement le plus grand pilote de l'histoire (...), c'est l'une des voitures les plus désirables et précieuses qui viendra jamais sur le marché», a commenté Peter Wallman, spécialiste automobile pour RM Sotheby's. Durant la vente du 10 décembre, intitulée «Driven by Disruption», la maison d'enchères proposera quelque 30 voitures et souvenirs du monde automobile.

Parmi ces voitures, une autre Ferrari, bleue, de 1955, la 500 Mondial, châssis 0564MD/0424MD, estimée à entre cinq et sept millions de dollars. A l'origine construite pour le Français Yves Dupont, elle avait démarré sa carrière aux 12 heures de Hyères en mai 1955.