Un gloss aromatisé à l’alcool…Les Spice Girls non grata chez les Beckham…

Sandrine Cochard

— 

Scandale en Australie: «Famous», un magazine pour ado, a eu la mauvaise idée de distribuer un gloss aromatisé à la vodka, à la tequila ou au parfum marguarita avec son dernier numéro. Le magazine a essuyé une levée de boucliers de la part d’associations de lutte contre l’alcool et les drogues. Pour sa défense, il a fait valoir que le gloss n’était qu’aromatisé et ne contenait pas réellement d’alcool. Pour mettre fin à la polémique, «Famous» a également affirmé qu’il ciblait des «femmes âgées de 18 à 34 ans».

Quinze jours pour mourir

En Inde, c’est la vieillesse et la mort qui sont la préoccupation majeure cette semaine: une pension de Bénarès propose d’accueillir, pour quinze jours, des personnes à l’article de la mort qui espèrent finir sur un des bûchers funéraires allumés chaque jour par centaines sur les berges du Gange.
Ce rite permettrait à l’âme d’échapper au cycle de la vie et de la renaissance, et d’atteindre la moksha, le salut. Mais le timing doit être parfait: une fois qu’ils ont pris une chambre à la pension Mukti Bhawan, les clients ont deux semaines pour mourir, faute de quoi ils sont priés de quitter les lieux.

John Lennon est, lui, bien mort, mais il fait encore parler de lui. Une paire de lunette lui ayant appartenu en 1966 se vend actuellement sur l’Internet et pourrait partir pour 1,5 million de dollars (1,1 million d’euros) rapporte le site espagnol 20minutos.es.
Les lunettes sont la propriété de Junishi Yore, un producteur de télévision japonais qui fut le traducteur des Beatles en 1966. Le site ne dit pas si les verres correcteurs sont en bon état.

Pour les plus myopes, Nantes voit les choses en grand et propose un énorme Canard de bain (Rubber duck) de 26 mètres de haut. Œuvre mobile présentée dans le cadre de la nouvelle biennale Estuaire, qui se déroule depuis le 1er juin à Nantes et à Saint-Nazaire et tout le long de la Loire entre les deux villes, le volatile jaune est parti de Saint-Herblain, pour Couëron, puis Cordemais, avant de rejoindre Paimbœuf et Saint-Nazaire, où il finira son périple le 1er septembre.

Les Spice Girls sur le carreau

Pour les Spice Girls, le périple s’arrête à la porte de la demeure de Beverly Hills des Beckham. David aurait interdit à Victoria, dite «Posh», d’inviter ses amies du groupe post-adolescent à la maison. Et ce malgré les six chambres que compte la villa. «Je suis sûr qu’il y a de bons hôtels dans le coin», aurait-il déclaré. Craindrait-il que les copines sans le sou de Victoria ne squattent un peu trop longtemps ?

Et en cas de crise avec Posh, il pourra toujours se rattraper avec des fleurs… Le site theyrebeautiful.com propose des bouquets virtuels. Libre au destinataire de les entreposer ensuite sur son blog ou sur le site, dans une serre, pour les arroser, virtuellement toujours, de temps en temps.