Littérature: Un écrivain passe une petite annonce pour faire parler de son livre

CULTURE L'auteur a utilisé les services du journal «Libération»...

20 Minutes avec agence

— 

La petite annonce de  Fabrice Guénier, en lice pour le Prix Renaudot 2015
La petite annonce de Fabrice Guénier, en lice pour le Prix Renaudot 2015 — Capture d'écran - Twitter

Un coup de com' audacieux pour 100 euros. Neuf romanciers français sont toujours en lice pour le Prix Renaudot, dont la liste des nominations sera affinée le 27 octobre prochain Parmi eux, Fabrice Guénier, pour Ann, son deuxième roman. Egalement présélectionné pour le prix Médicis à la rentrée, l’ouvrage (tout comme son auteur) devrait intéresser les journalistes littéraires. Mais voilà, pas une demande d’interview n’est parvenue à l’écrivain depuis quelques articles en juillet. Aux grands maux les grands remèdes, une petite annonce a été passée dans le journal Libération pour tenter de susciter l’intérêt des médias.

 

« Dernier roman Gallimard encore en lice pour le Renaudot, n’ayant eu à ce jour ni critique ni article de presse, cherche à rencontrer journaliste curieux. Contacter Fabrice Guénier », voilà le texte de la petite annonce parue samedi dernier et accompagnée du numéro de portable de l’écrivain.

L’auteur déçu de ne pas avoir été médiatisé

Les Inrockuptibles ont saisi la balle au bond et contacté le romancier, un ancien publicitaire de 59 ans, qui leur a confié avoir effectué cette démarche étonnante sans prévenir Gallimard, son éditeur, par peur d’un refus. C’est parce qu’il était déçu de ne pas être sollicité par la presse bien que son livre soit en course pour deux prix littéraires que Fabrice Guénier a déboursé 100 euros pour la publication de cette petite annonce. « Bon, ce n’est pas forcément à la meilleure place, mais, au-delà du coup de com', c’est aussi une manière de pointer ce problème. On n’est plus que neuf aujourd’hui, pourquoi est-ce que je suis toujours inaperçu ? », explique-t-il.

Reste à savoir si Ann, qui raconte comment un homme tombe amoureux d’une prostituée beaucoup plus jeune que lui à Bangkok, en Thaïlande, bénéficiera de cette publicité originale. Réponse dans les médias au cours des prochains jours et pourquoi pas début novembre, au moment de la désignation du lauréat du Prix Renaudot 2015…