Ils trouvent l'amour et se marient grâce à un bug sur Facebook

BIG LOVE Le couple s’est marié cet été après s’être rencontré grâce à un bug sur le réseau social...

A.B.
— 
Les jeunes mariés se sont rencontrés grâce à un bug sur Facebook.
Les jeunes mariés se sont rencontrés grâce à un bug sur Facebook. — Schuler Benson / Imgur

L’amour, c’est parfois beau comme un bug informatique. Sur Imgur, Schuler Benson, marié depuis le mois de juin, a raconté comment il avait rencontré l’élue de son cœur, Celeste Zendler, grâce à un bug sur Facebook.

Sur la session de quelqu’un d’autre

Tout a commencé en 2009, ce jour où le jeune homme, qui vivait dans le sud de l’Arkansas (Etats-Unis) s’est connecté à Facebook avec son smartphone. Problème : au moment où il se connecte, un bug sur la plateforme informatique produit un effet surprenant. Schuler se retrouve alors sur la session de quelqu’un d’autre, Celeste, qui vit à plus de 1.700 km de là.


« J’ai dû poster plusieurs messages pour comprendre que je n’étais pas connecté sur mon compte », se souvient Schuler. « En fait, c’était le compte d’une charmante jeune femme qui s’appelle Celeste », poursuit-il. « Elle et moi ne nous étions jamais rencontrés, n’avions jamais vécu dans la même région, n’avions pas d’amis en commun dans la vraie vie ou en ligne, et ne partagions même pas les mêmes centres d’intérêt sur Facebook », commente-t-il. Pourtant, il a beau tout essayer, il ne parvient pas à se déconnecter du compte de la jeune femme. Les futurs mariés commencent alors à s’échanger des messages sur le compte de la jeune femme, à coups de « Je suis Celeste » et de « Je ne suis pas Celeste ».


Un hacking pour une demande en mariage

Jusqu’à ce que Celeste tente une dernière manœuvre en envoyant une demande d’ami à Schuler, lui permettant enfin de se déconnecter. A ce stade, rien ne prédestinait les deux tourtereaux à échanger des alliances. Celeste avait d’ailleurs l’intention de « supprimer » son nouvel ami au bout de quelques jours, mais entre-temps, elle et Schuler se sont découvert de nombreux points communs.

« En ligne, nous sommes devenus des amis proches », relate Schuler. Mais ils ne se rencontrent pour la première fois que bien plus tard, en juin 2013. Fous amoureux, Celeste et Schuler ne veulent plus se quitter et à l’automne de la même année, la jeune femme déménage auprès de son nouveau compagnon. En juin 2014, Schuler, qui veut passer la bague au doigt de sa belle, trouve le moyen parfait de faire sa demande : en hackant le compte Facebook de Celeste, volontairement cette fois, pour y publier une photo d’une bague de fiançailles accompagnée du message : « Veux-tu m’épouser ? ». « Il attendait que je consulte mon Facebook, il gardait la bague dans sa main », raconte la désormais madame Benson.


Finalement, le couple s’est uni en juin dernier, pour la plus grande joie du jeune marié : « J’ai trouvé ma partenaire, ma meilleure amie et mon grand amour grâce à un simple bug sur un réseau social »