Il la demande en mariage en réalité virtuelle

AMOUR Il lui a ensuite offert une bague bien réelle...

A.B.
— 
Ce développeur dans une société de jeux vidéo a fait la toute première demande en mariage en réalité virtuelle.
Ce développeur dans une société de jeux vidéo a fait la toute première demande en mariage en réalité virtuelle. — Kelly Tortorice / Facebook

Pas toujours évident de sortir des sentiers battus pour faire sa demande en mariage. Bague au fond d’une coupe de champagne ou planquée dans un fondant au chocolat (attention alors à ne pas avaler l’anneau !), pluie de pétales de rose, message écrit dans le ciel ou demande carrément en plein vol, toutes les voies semblent avoir déjà été empruntées. Enfin presque. Chandler Murch, lui, a fait la toute première demande en mariage en réalité virtuelle.

Le jeune homme maîtrise le sujet, puisqu’il est développeur au sein de Valve, une société de développement de jeux vidéo qui travaille aussi sur les images que l’on voit dans les casques de réalité virtuelle. Chandler, qui a pu mettre en avant-première la main sur l’un de ces casques, qui devraient bientôt être commercialisés, a décidé de s’en servir pour demander la main de Kelly, l’élue de son cœur.

Une bague virtuelle plus une vraie bague

Une demande originale qui a fait visiblement eu l’effet escompté, comme en atteste ce post publié sur le compte Facebook de la future madame Murch, qui revient en images sur ce jour qu’elle n’est pas près d’oublier.

So there I was, typical day… on a sunken ship deck ; fixing robots ; painting three-dimensional fire ; walking through the…

Posted by Kelly Tortorice on jeudi 1 octobre 2015

So there I was, typical day… on a sunken ship deck ; fixing robots ; painting three-dimensional fire ; walking through the…

Posted by Kelly Tortorice on jeudi 1 octobre 2015
Kelly Tortorice

So there I was, typical day… on a sunken ship deck ; fixing robots ; painting three-dimensional fire ; walking through the…

Posted by Kelly Tortorice on jeudi 1 octobre 2015
jeudi 1 octobre 2015

« J’étais là, c’était un jour comme les autres... Sur le pont d’un bateau en train de couler, en train de réparer des robots, de peindre un feu en trois dimensions, de marcher dans les Alpes ; et soudainement, une bague de fiançailles virtuelle s’est mise à flotter devant moi. Chandler m’a dit de la prendre. Puis de retirer mon casque, et il était là -pour de vrai- un genou à terre, avec une vraie bague. Ce n’était plus virtuel. Mais je n’ai pas dit oui. J’ai dit : « OUI BIEN SÛR QUE JE VAIS T’ÉPOUSER ». Merci pour cette incroyable surprise tellement marrante. Je t’aime et j’ai hâte de vivre la vie qui nous attend ».