Hong Kong: La ville attend son premier bébé panda

CARNET ROSE Le bébé de Ying Ying sera le premier de l'ancienne colonie britannique...

20 Minutes avec agence

— 

Quatre mois après avoir été inséminée artificiellement, Tian Tian, la femelle panda du zoo d'Edimbourg, pourrait être enceinte, ont fait savoir vendredi ses gardiens qui ont constaté qu'elle avait perdu son appétit, qu'elle était de mauvaise humeur et de plus en plus casanière
Quatre mois après avoir été inséminée artificiellement, Tian Tian, la femelle panda du zoo d'Edimbourg, pourrait être enceinte, ont fait savoir vendredi ses gardiens qui ont constaté qu'elle avait perdu son appétit, qu'elle était de mauvaise humeur et de plus en plus casanière — Brendan Smialowski AFP

Après des années de tentatives infructueuses d’insémination naturelle et artificielle, Ying Ying, panda femelle pensionnaire d’un parc d’attractions de Hong Kong, attend finalement un petit.

Yong Ying est hypersensible aux bruits

Les premiers signes de grossesse ont commencé à apparaître en juillet chez Ying Ying, âgée de 10 ans, vient de confirmer une porte-parole d’Ocean Park, où vit la femelle panda. Et dès le début du mois de septembre, le panda géant femelle née en Chine a commencé à manger moins, dormir plus longtemps et s’est montrée hypersensible aux bruits.

Plusieurs échographies conduites à la fin du mois septembre ont ainsi confirmé que Ying Ying était enceinte de ce qui sera le premier bébé panda de l’ancienne colonie britannique. Les responsables se disent « prudemment optimistes » de voir cette grossesse menée à bon terme, tout en reconnaissant le risque que l’animal fasse une fausse couche.

Les pandas femelles ne sont intéressées par l’accouplement que trois jours par an

Une équipe de spécialistes a donc d’ores et déjà été chargée de surveiller Ying Ying et les responsables du parc d’attractions veillent à rendre les conditions de la future mère les plus confortables possibles. « Nous avons réduit au minimum les bruits et tout ce qui pourrait l’incommoder dans son environnement, et nous la surveillons jour et nuit », a déclaré Suzanne Gendron, chef des opérations et de l’éducation au parc d’attractions.

Si tout va bien, le bébé devrait naître dans une semaine. Un exploit très attendu par la ville, sachant que les pandas femelles ne sont intéressées par l’accouplement que trois jours par an, et la période de gestation va de trois à cinq mois. selon le World Wildlife Fund, les naissances en captivité sont rares pour cette espèce en danger dont moins de 2.000 spécimens subsistent en liberté