Leur corpulence empêche leur évacuation, les pompiers de l'Isère ont recours à une tyrolienne

OBESITE Sa poids empêchait toute évacuation par la porte d’entrée…

T.L.G. avec AFP

— 

Illustration d'obésité.
Illustration d'obésité. — Francis Dean/REX/REX/SIPA
Leur corpulence empêchait une évacuation classique: les pompiers spécialisés dans les interventions en milieu périlleux ont eu recours à une tyrolienne pour secourir deux personnes obèses, près de Grenoble, a-t-on appris jeudi auprès des pompiers.

Jeudi vers 13H00, une femme de 50 ans pesant 157 kilos a dû être évacuée de la sorte depuis le 13e étage de son immeuble à Grenoble.

240kg: évacué par la fenêtre

Tombée de son canapé, la quinquagénaire devait se faire hospitaliser pour une suspicion de fracture mais le brancard ne rentrait pas dans l'ascenseur. Les pompiers du Groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux (Grimp) ont donc opté pour la voie des airs.

Lundi soir, vers 21H00, c'est un homme de 37 ans pesant 240 kg qui avait été évacué de la même manière depuis le premier étage d'un immeuble de Vizille, au sud de Grenoble. L'homme devait aussi se faire hospitaliser mais sa forte corpulence empêchait toute évacuation par la porte d'entrée.