Etats-Unis: Il frappe un septuagénaire pour récupérer des échantillons de Nutella

FAIT DIVERS Derrick Gharabighi, 24 ans, risque 11 ans de prison pour avoir agressé Sahak Sahakian, un homme de 78 ans...

B.D.

— 

Illustration Nutella dans les rayons d'un supermarché.
Illustration Nutella dans les rayons d'un supermarché. — SIMON ISABELLE/SIPA

On ferait n’importe quoi pour du Nutella. C’est littéralement ce qu’a fait Derrick Gharabighi, un habitant de Burbank, en Californie : l’homme de 24 ans n’a en effet pas hésité à frapper un septuagénaire pour récupérer des échantillons de sa pâte à tartiner favorite, rapporte la chaîne de télévision locale KTLA.

Dimanche, Derrick Gharabighi, qui est déjà bien connu des services de police pour son casier criminel chargé, se trouvait dans un magasin Costco de Burbank. « Il y allait pour obtenir un échantillon gratuit de Nutella », a souligné le procureur dans un communiqué.

Hospitalisation et inculpation

Mais le jeune homme a raflé tous les échantillons disponibles. Sahak Sahakian, un homme de 78 ans qui souhaitait également en récupérer un lui a donc demandé d’en laisser pour les autres. S’en est suivie une dispute, et Derrick Gharabighi a alors frappé le vieil homme au visage, indique encore le communiqué. « C’est honteux d’en venir à de telles extrémités pour du Nutella », a jugé le sergent Claudio Losacco de la police de Burbank.

Sahak Sahakian a dû être emmené à l’hôpital le plus proche par les secours. Son visage a enflé et il présentait également une plaie de 2,5 cm au-dessus de l’oeil gauche, selon le sergent Losacco. Il est par la suite sorti de l’hôpital, mais a refusé de parler aux médias.

Derrick Gharabighi a lui été arrêté immédiatement après l’agression, et a été inculpé d’agression sur une personne de plus de 70 ans, selon les informations diffusées par le bureau du procureur de Los Angeles mardi après-midi. Le jeune homme a plaidé non coupable devant le tribunal du comté de Los Angeles. Il risque 11 ans de prison s’il est reconnu coupable. La prochaine audience doit se tenir le 2 octobre. Il a été emprisonné, sa caution ayant été fixée à 50 000 doolars (environ 44 800 euros).