VIDEO. Une otarie asthmatique apprend à se servir d'un inhalateur

ANIMAUX C'est la première otarie diagnostiquée asthmatique...

A.B.

— 

Mishka, la première otarie diagnostiquée asthmatique, apprend à se servir d'un inhalateur pour se soigner.
Mishka, la première otarie diagnostiquée asthmatique, apprend à se servir d'un inhalateur pour se soigner. — Seattle Aquarium / YouTube

Comme les humains, les animaux ont parfois aussi de petits soucis de santé. Pour soigner son asthme, Mishka, une adorable otarie d’un an, apprend à se servir d’un inhalateur, rapporte le Telegraph.

La première otarie asthmatique

Sur la vidéo postée par l'aquarium, Sarah Perry, soigneuse de l’aquarium de Seattle (Etats-Unis) apprend au jeune animal marin à se servir d’un inhalateur, semblable à celui qu’utilisent les humains. « On fait en sorte que ce soit positif et marrant pour elle », explique la jeune femme sur le blog de l'établissement, qui confie utiliser de la nourriture pour rendre l’exercice plus plaisant pour Mishka.

Et désormais, l’otarie sait comment pousser son museau pour délivrer la juste dose de médicament qui lui permettra de mieux respirer. D’ailleurs, le personnel de l’aquarium se réjouit que Mishka réponde bien à son traitement.

Selon les vétérinaires, Mishka est la toute première otarie à avoir été diagnostiquée comme étant asthmatique. L’équipe a pris conscience de son état en voyant à quel point elle avait du mal à respirer après les feux de forêt qui ont fait rage dans la région de Seattle. « La baisse de la diversité génétique pourrait être responsable de l’état de santé de Mishka. Les otaries, ou plus précisément les loutres de mer, sont une espèce en danger », a déploré le Dr Lesanna Lahner, le vétérinaire qui a détecté l’asthme de l’animal.

Bien que rare chez les animaux, l’asthme peut toutefois toucher les chevaux ou encore les chats.