Le «migrant armé» au visage basané était un ramoneur tchèque

INSOLITE La policie tchèque a recherché en vain un «migrant tout de noir vêtu et armé d'une mitraillette» pour trouver un ramoneur avec son hérisson à l'épaule...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration d'un ramoneur se servant de son hérisson.
Illustration d'un ramoneur se servant de son hérisson. — Josef Vostarek/AP/SIPA

Alertés par une étudiante, des policiers tchèques sont partis au galop à la recherche d’un « migrant tout de noir vêtu et armé d’une mitraillette », mais ont rapidement reconnu n’avoir trouvé qu’un… ramoneur avec son hérisson à l’épaule.

La police de la ville de Domazlice, dans le sud-ouest du pays, avait reçu un appel d’urgence venant d’une jeune fille terrifiée. Celle-ci avait cru voir passer dans la rue « un homme à la peau basanée, vêtu d’une combinaison noire et d’un bonnet blanc et muni d’une arme à feu », a indiqué la porte-parole locale des forces de l’ordre, Dagmar Brozova.

Brosse de ramonage à l’épaule

Sans hésiter, les policiers se sont rendus sur les lieux. « Ils ont constaté qu’il s’agissait d’un ramoneur, portant bel et bien une combinaison noire et un bonnet blanc », a poursuivi la porte-parole.

« Seulement, au lieu d’une mitraillette, il portait à l’épaule une brosse de ramonage ».

Hystérie de certains citoyens

Dans un climat marqué par une cascade de nouvelles sur la vague de migrants affluant en Europe, et alors que Prague s’oppose aux quotas de répartition de migrants, la police tchèque dit recevoir de plus en plus d’appels de citoyens inquiets de voir des étrangers dans leurs villes.

« C’est parfois de l’hystérie. Nous tenons à faire connaître qu’il s’agit de travailleurs saisonniers slovaques venus récolter le houblon », ont annoncé lundi les gendarmes de Nove Straseci, près de Prague, réagissant à une de ces alertes.