Angleterre: Enterré dans un cercueil, il tente de s'échapper et échoue

ECHEC L'homme, un professionnel de l'art de l'évasion, a dû être secouru par ses assistants...

N.Bg.

— 

Situation géographique de Slaithwaite, en Angleterre.
Situation géographique de Slaithwaite, en Angleterre. — Google Maps

En cent ans, il est le troisième homme à tenter l’exploit – et comme ses prédécesseurs, il a échoué. Professionnel de l’art de l’évasion, le Britannique Antony Britton a tenté samedi de s’échapper d’un cercueil enterré à près de deux mètres de profondeur dans lequel il avait été enfermé menotté. Le tout devant un public réuni pour des festivités dédiées à une œuvre caritative.

« J’étais en train de mourir »

Mais le défi était un peu trop difficile : au bout de neuf minutes, ses assistants l’ont déterré et l’homme a été transporté dans une ambulance pour recevoir de l’air et être pris en charge pour des égratignures et une côte cassée. Se confiant au journal local Examiner, il assure « avoir failli mourir ». « J’étais à quelques secondes de la mort. C’était effrayant. La pression du sol m’écrasait. Même après avoir trouvé une poche d’air, la terre autour de moi continuait de m’écraser. Je me sentais plonger dans l’inconscience, et je ne pouvais rien y faire. J’étais en train de mourir. » Britton est soulagé, mais aussi déçu: avant de tomber inconscient, il n'était plus qu'à 60 centimètres de la surface.

Organisé à Slaithwaite, dans le nord de l’Angleterre, le défi d’Antony Britton est au moins une réussite sur un point : avec d’autres tours et animations, il a permis de recueillir des fonds pour une organisation de lutte contre la leucémie. Et le casse-cou n’est pas traumatisé : « Je vais prendre trois ou quatre semaines pour récupérer puis je verrai ce qu’on fera ensuite », assure-t-il à Examiner.