Le PDG d'Ubisoft Yves Guillemot (g) et le directeur du Futuroscope, Dominique Hummel (d), à l'inauguration de la nouvelle attraction "la machine à voyager dans le temps avec les Lapins crétins", le 7 décembre 2013 au Futuroscope de Poitiers
Le PDG d'Ubisoft Yves Guillemot (g) et le directeur du Futuroscope, Dominique Hummel (d), à l'inauguration de la nouvelle attraction "la machine à voyager dans le temps avec les Lapins crétins", le 7 décembre 2013 au Futuroscope de Poitiers — Guillaume Souvant AFP

GAMERS

Ubisoft: Un premier parc d'attractions va ouvrir ses portes en Malaisie en 2020

Ubisoft Motion Pictures promet un parc où « chaque visiteur est un joueur, chaque attraction est un terrain de jeu, chaque visite est un jeu »…

Les Lapins crétins, Just Dance et Assassin’s Creed seront les thèmes exploités par le premier parc d’attractions de l’éditeur français de jeux vidéo Ubisoft. Ce projet, qui s’étendra sur quelque 10.000 m2, doit ouvrir ses portes en 2020 à Kuala Lumpur, en Malaisie, deuxième pays le plus visité d’Asie.

« Ensemble, nous allons créer un lieu où chaque visiteur est un joueur, chaque attraction est un terrain de jeu, chaque visite est un jeu », a expliqué Jean de Rivières, vice-président senior d’Ubisoft Motion Pictures.

Une vaste opération de diversification de son activité

Ce projet est donc dirigé par la filiale du groupe dédiée au cinéma et à la télévision, Ubisoft Motion Pictures, en partenariat avec l’entreprise malaisienne RSG, spécialiste du développement de parcs d’attractions.

Le groupe français, qui s’est déjà aventuré dans le domaine des parcs d’attractions avec une animation au Futuroscope consacrée aux Lapins Crétins, mise depuis plusieurs années sur une vaste opération de diversification de son activité. Outre les jeux vidéo, le groupe est notamment actif dans les secteurs de la télévision, de la bande dessinée et du cinéma, avec un premier film Assassin’s Creed attendu pour la fin 2016.