Afrique du Sud: Un rhinocéros mutilé par des braconniers reçoit une greffe de peau d'éléphant

MEDECINE Sa corne principale avait été complètement retirée par les braconniers qui ont abattu son bébé.

T.L.G. avec AFP

— 

Photo du rhinocéros
Photo du rhinocéros — Twitter

Un rhinocéros mutilé par des braconniers pour sa corne a été soigné grâce à une greffe de peau d'éléphant, a indiqué samedi à l'AFP l'un des vétérinaires qui a conduit l'opération à Pretoria, capitale sud-africaine.

«C'est la première fois que nous utilisons de la peau d'éléphant pour soigner une blessure sur un rhinocéros», a expliqué le Dr. Johan Marais, le vétérinaire qui a conduit cette opération, précisant qu'il ne s'agissait pas de «reconstruire une corne», mais simplement de «recouvrir la blessure».

Thank you Megan Sinclair and Shamwari for the recent picture of Hope. She is doing well.Saving the Survivors would like...

Posted by Saving The Survivors on vendredi 14 août 2015

 

Sa corne principale avait été complètement retirée par les braconniers

Le rhinocéros femelle avait été attaquée il y a deux semaines dans la région du Kwazulu-Natal (sud), où sa corne principale avait été complètement retirée par les braconniers qui ont abattu son bébé.

L'opération, qui a duré une heure trente, a été réalisée pour l'ONG «Saving the Survivors» qui secoure les animaux mutilés par les braconniers. La peau de l'éléphant a été obtenue «chez un taxidermiste» près de la capitale sud-africaine et provient d'un animal «mort de façon naturelle», a ajouté Johan Marais.

«Nous sommes toujours à la recherche du matériau parfait à la fois assez résistant et assez souple pour soigner ces profondes blessures», indique Johan Marais. De la peau d'hippopotame a également été testée pour réaliser ce pansement géant mais sans succès, à cause de sa trop grande rigidité.

Deux à trois semaines pour savoir si l'opération a réussi

Le rhinocéros, soigné la semaine dernière, est en convalescence et il faudra «deux à trois semaines» pour savoir si cette greffe de peau d'éléphant a été un succès ou non, selon le vétérinaire. En cas de succès, la technique pourrait se répandre, selon Johan Marais, puisque seuls «trente centimètres» de peau ont été nécessaires pour soigner la blessure.

La corne de rhinocéros est utilisée en Asie dans la médecine traditionnelle, et la demande a explosé ces dernières années. En Chine et en Asie du sud-est, le kilo de corne de rhinocéros se vend plus de 55.000 euros. L'Afrique du Sud devrait battre en 2015 le triste record établi l'année dernière de 1.215 rhinocéros tués pour leur corne.