Bob Marley, Beyoncé… Barack Obama dévoile sa playlist de l’été sur Twitter

MUSIQUE Le président des Etats-Unis a répondu à l’appel populaire en publiant vendredi la liste des chansons qu’il écoute pendant les vacances…

L.Be. avec AFP

— 

Barack Obama en vacances  Martha's Vineyard le 12 août 2015.
Barack Obama en vacances Martha's Vineyard le 12 août 2015. — Steven Senne/AP/SIPA

Toujours aussi cool, Barack Obama. Le président des Etats-Unis a publié sa liste de chansons pour les vacances sur Twitter via le site de streaming spotify. Il dévoile des goûts éclectiques mais centrés sur des artistes américains, dont plusieurs le soutiennent sur la scène politique.

>> Voir le diapo: Barack Obama, des vacances à la cool

Barack Obama passe comme à l’accoutumée ses vacances en famille sur l’île de Martha’s Vineyard, dans le nord-est des Etats-Unis, où il partage son temps entre parties de golf et lectures. Après avoir donné la liste des livres emportés en villégiature, le président a publié sur Twitter un lien vers deux listes de chansons, affirmant répondre « à la demande populaire ».

?lang = fr

 

Dans « La playlist du président. Vol 1 Une journée d’été », on trouve un titre de la légende du reggae Bob Marley, « So Much Trouble in the World », dont les paroles sont de nature à inspirer M. Obama pour la fin de son mandat. Dans le « Volume 2 Une nuit d’été », Barack Obama écoute « Superpower » de Beyoncé, qui avec son mari Jay Z a fait campagne pour sa réélection en 2012.

Le président américain écoute aussi Stevie Wonder, ayant défrayé la chronique avec le chanteur Prince pour avoir récemment donné un concert privé à la Maison Blanche. On retrouve aussi pêle-mêle un titre de Justin Timberlake et un autre du très acclamé groupe de rock indie Florence and the Machine.

Grands classiques du rock et de la soul

Obama pioche ensuite dans les grands classiques du rock et de la soul américaine, avec de nombreux titres d’artistes noirs : Aretha Franklin, Bob Dylan, Nina Simone, Miles Davis, Billie Holiday, The Temptations, The Isley Brothers ou encore John Coltrane et Frank Sinatra.

La liste présidentielle de chansons comprend une majorité d’artistes américains, mais on y trouve aussi les Rolling Stones, le Nord-irlandais Van Morrison ou le Canadien Leonard Cohen.

Enfin, le choix d’une chanson d’Al Green n’a surpris personne, le président ayant lui-même entonné avec justesse quelques notes d’un classique du chanteur soul « Let’s Stay Together », lors d’un discours en 2012.