Angleterre: Les mouettes terrorisent la population

FLÉAU Elles sèment la panique et font les délices de la presse à sensation...

J. H. avec AFP

— 

Les experts se sont accordés à dire qu'il y a actuellement plus de mouettes que jamais dans le sud de l'Angleterre. Ici, à Brighton.
Les experts se sont accordés à dire qu'il y a actuellement plus de mouettes que jamais dans le sud de l'Angleterre. Ici, à Brighton. — David McHugh/REX Shutte/SIPA

Les mouettes sèment la panique et l’hystérie collective, cet été, en Angleterre. Elles volent de la nourriture des mains même des touristes et attaquent les animaux domestiques, faisant ainsi les délices de la presse à sensation… « Une mouette a volé mon iPhone », titrait récemment le tabloïd The Sun. « Des mouettes psychopathes tiennent les immigrés illégaux à distance », se réjouissait un autre tabloïd, le Daily Express, ouvertement anti-immigration, qui prévient la population des dangers de ces volatiles

 

Elles volent la nourriture à Brighton

Depuis juillet, les mouettes semblent préférer les « fish and chips » des touristes de Brighton, station balnéaire populaire de la côte sud anglaise.

 

Brighton. #england #angleterre #Brighton #sea #mer #plage #beach #sun #soleil #mouette #seagull

Une photo publiée par @flol_ le 7 Août 2015 à 6h46 PDT

 

Un petit kiosque de plage vendant du poisson et des fruits de mer à emporter, affiche un écriteau pour prévenir ses clients : « Les mouettes volent la nourriture, faites attention ». Le gérant met en garde : « Elles aiment tout, sauf le citron… et le tabasco ». « Une [mouette] s’est posée sur la tête d’une veille dame qui mangeait un hot-dog », dénonce l’employé d’un kiosque de poisson frit sur la jetée.

Elles crient dans tout le sud du pays

La côte n’est pas la seule à souffrir des mouettes, tout le sud de l’Angleterre se plaint. « C’est le bruit qui nous affecte réellement dans notre ville, témoigne une employée de la mairie de Wiltshire (sud-ouest). Elles tournent autour des maisons et crient 24 heures sur 24 ».

Les experts s’accordent à dire qu’il y a plus de mouettes que jamais et qu’elles se sont habituées à vivre au contact des humains. Elles peuvent aussi se montrer particulièrement agressives pour défendre leur territoire lorsqu’elles couvent en juillet.

 

Le Premier ministre Cameron s’empare du problème

« Je crois que nous avons un problème », a lui-même reconnu le Premier ministre David Cameron, interrogé par la BBC. Tuer des mouettes étant interdit, la seule manière de les combattre est de détruire leurs œufs ou de lâcher des rapaces. Mais « l’hystérie n’est pas justifiée », tempère Tony Whitehead, porte-parole de la Royal Society for the Protection of Birds. « Il y a un problème, reconnaît-il, mais ce n’est pas une raison pour diaboliser la totalité de l’espèce ». Pete Rock, un expert des mouettes urbaines : « Elles sont très intelligentes. Elles savent tout du lieu où elles vivent, où obtenir de la nourriture, où s’accoupler, où dormir lorsqu’elles ne couvent pas… Mais nous, nous ne savons rien de tout cela », regrette-t-il.