VIDEO. Californie: Deux policiers sauvent de justesse un chauffeur d'une collision avec un train

SAUVETAGE Mais les deux héros ont simplement estimé qu’ils faisaient leur travail…

B.D.

— 

Les adjoints du shérif du comté de San Mateo, Lance Whitted (G) et Erik Rueppel (D), lors d'une conférence de presse après leur sauvetage héroïque.
Les adjoints du shérif du comté de San Mateo, Lance Whitted (G) et Erik Rueppel (D), lors d'une conférence de presse après leur sauvetage héroïque. — KPIX5 News / CBS TV

Deux héros. Deux adjoints du shérif du comté de San Mateo ont permis lundi vers 18h30 à un chauffeur de réchapper d’une collision avec un train, à Sunnyvale, près de San Jose, en Californie.

Une vidéo montrant le sauvetage extraordinaire a été publiée sur YouTube. Alors qu’un véhicule est arrêté sur un passage à niveau, on peut voir l’un des deux policiers, Lance Whitted, se précipiter pour sortir le conducteur du véhicule. Celui-ci sort, mais tombe, et le policier le traîne alors comme il peut, juste avant qu’un train ne vienne emboutir la voiture.

« Le train arrivait, et il ne réagissait pas malgré cela. J’ai su que je devais prendre la situation en mains et le sortir de là pour notre sécurité à tous les deux », a expliqué Lance Whitted mardi lors d’un point presse. Selon la police, Nelson Gomez, 20 ans, conduisait de façon erratique, jusqu’à ce qu’il percute un poteau de signalisation, avant que la barrière de sécurité du passage à niveau ne s’abaisse à l’approche d’un train.

« Il restait assis sur son siège, visiblement blessé et presque incapable de faire quoi que ce soit. Je l’ai attrapé par le bras, l’ai tiré hors du véhicule et nous avons pu nous éloigner de la voiture. J’ai remarqué que le train arrivait, et vu l’angle de la voiture, nous aurions pu être percutés. Je l’ai donc tiré un peu plus loin. »

« J’ai entendu l’impact, et j’ai espéré qu’ils aient pu sortir »

Pendant qu’il sortait le chauffeur du véhicule, son équipier, Erik Rueppel, faisait des signes au machiniste pour faire ralentir le train, ce qui lui a donné quelques secondes supplémentaires. « J’ai décidé de courir vers le train pour signaler au conducteur, en agitant les bras, qu’il devait arrêter sa machine. Quand il est passé devant moi, j’ai retenu ma respiration car Whitted et la voiture étaient hors de ma vue. J’ai entendu l’impact, et j’ai espéré qu’ils aient pu sortir. »

Selon une voisine interviewée par ABC 7 News, s’il était resté dans son véhicule, le conducteur n’aurait pas survécu : « La voiture était presque entièrement démolie », a-t-elle expliqué. Les deux adjoints ont pourtant estimé qu’ils avaient simplement fait leur travail.

« C’est ce pour quoi nous sommes entraînés. Heureusement, nous étions au bon endroit au bon moment », a indiqué Lance Whitted, qui s’est tout de même dit « fier » d’avoir sauvé la vie de quelqu’un, « la chose la plus extraordinaire qu’on peut faire en tant qu’agent de police ou shérif adjoint ». « Je ne pense pas qu’on ait eu le temps d’avoir peur, a pour sa part commenté Erik Rueppel. On fait juste les choses, aussi prudemment que possible, on réagit aux appels au secours et c’est tout. Ça arrive, c’est tout. »

Le chauffeur, Nelson Gomez, a été emmené à l’hôpital pour soigner des blessures sans gravité. Il était en état d’ébriété, selon les enquêteurs, qui ont expliqué qu’il avait été impliqué dans deux autres accrochages avant son accident. Il doit être inculpé de conduite en état d’ivresse, délit de fuite, conduite sans permis et violation de sa conditionnelle.