Des scientifiques découvrent une nouvelle espèce de droséras grâce à Facebook

SCIENCES Un étudiant a repéré des photos intrigantes sur le réseau social…

A.-L.B.

— 

Capture écran du compte Facebook de Fernando Rivadavia avec la drosera magnifica, 25 juillet 2015.
Capture écran du compte Facebook de Fernando Rivadavia avec la drosera magnifica, 25 juillet 2015. — capture écran Facebook

Le pire comme le meilleur se côtoient sur les réseaux sociaux… Et parfois, la science progresse grâce à eux. C’est ce qui est arrivé à Paulo Gonella, doctorant à l’université de Sao Paulo au Brésil.

Comme l’étudiant le raconte ce lundi au magazine scientifique Discover, le jeune homme regardait son fil d’infos sur Facebook quand il a découvert la publication d’un ami montrant des photos de plantes d’un botaniste amateur, Reginaldo Vasconcelos. Rien de bien fou à première vue.

Nouvelle classification

Cependant, l’étudiant regarde plus attentivement ces plantes, des droséras… et se rend compte qu’elles ne ressemblent en rien aux espèces connues au Brésil.

« Les plantes sur les photos semblaient plus grandes et avaient des feuilles et des fleurs différentes par rapport à tous les autres droséras », explique Paulo Gonella au magazine.

Avec un ami lui aussi scientifique, Paulo Gonella se met à la recherche de cette plante mystérieuse. Et après plusieurs mois de recherches, la paire se rend sur les lieux où ont été pris les clichés, avant de récolter des échantillons.

Une trentaine d’espèces estimée au Brésil

Après un minutieux travail de classification, la plante « Drosera Magnifica », jusqu’alors inconnue, a fait sa grande première dans la bible botaniste Phytotaxa le 24 juillet 2015.

Les droséras sont des plantes insectivores qui comptent 250 espèces sur tous les continents, sauf en Antarctique. Quatorze espèces de droséras ont été répertoriées au Brésil sur la base de base de données en ligne « Lista da Flora do Brasil », mais certains scientifiques estiment qu’il y a environ 30 espèces de droséras dans le pays.