«Vous songez encore à passer vos vacances en France?», demande le «Daily Mail» à ses lecteurs

MÉDIAS Mardi soir, en Une de son site Internet, le tabloïd britannique dressait un tableau catastrophique de la France...

Fabien Randanne
— 
Capture d'écran du site Internet du «Daily Mail» le 28 juillet 2015.
Capture d'écran du site Internet du «Daily Mail» le 28 juillet 2015. — Capture d'écran Daily Mail

Les tabloïds britanniques sont connus pour ne pas faire dans la demi-mesure. Le Daily Mail le prouve ce mardi soir sur son site Internet en mettant sur le même plan les barrages routiers des agriculteurs dans l’Est de la France, les incendies dans le Var et les 2.000 migrants qui ont « tenté de rentrer » sur le site d’Eurotunnel dans la nuit de lundi à mardi. Le tout accompagné d’une mosaïque de photos plutôt anxiogène pour poser la question : « Vous songez encore à passer vos vacances en France ? »

«Vous songez toujours à passer vos vacances en France ? Les touristes affrontent embouteillages, barrages routiers, feux de forêts près des campings, 2.000 migrants dans le tunnel sous la Manche... et maintenant les agriculteurs pulvérisent du fumier sur les voitures»

L’article semble décider à inciter les lecteurs à répondre « no ». Le Daily Mail commence par raconter les conséquences de la tentative d’incursion de migrants sur le site d’Eurotunnel pour les touristes. A savoir une immobilisation « d’environ une heure côté britannique et d’une demi-heure côté français ». Le journal ne craint pas de mettre en parallèle dans la même phrase « la périlleuse tentative » des migrants et les « mésaventures de voyage » des touristes.

La « terreur » et la « panique »

Ensuite, ce sont les incendies survenus dans la campagne varoise ces derniers jours qui sont pointés du doigt. Sous des photos aux légendes choc faisant état de « terreur » et de « panique », le tabloïd donne la parole à un touriste britannique de 36 ans qui « a été obligé de fuir le camping avec sa femme, ses enfants et d’autres membres de la famille » : « On nous a dirigés vers les sorties de secours – mais c’était le chaos total. Il y avait des milliers de personnes tentant de faire la même chose. » Quelques lignes plus bas, il est question du retour des touristes dans les campings évacués après que les incendies ont été maîtrisés. Mais le journal cite ensuite les pompiers qui alertent sur le fait que de nouveaux feux sont « inévitables »…


L’article se conclut avec quelques lignes et autant de photos sur la mobilisation des éleveurs dans l’est de la France. « Les manifestants ont bloqué les routes principales de Moselle, en accusant la concurrence étrangère, les supermarchés et les distributeurs », écrit la journaliste Imogen Calderwood sans s’appesantir sur le sujet, ni sur les éventuelles perturbations pour ses compatriotes en vacances dans l’Est de la France. La légende d’une photo qui apparaît en tête de l’article explique que les agriculteurs « pulvérisent du fumier sur des voitures » près de l’A31…

Selon une étude de la direction générale des entreprises, en 2014, la France avait accueilli 11, 8 millions de visiteurs en provenance du Royaume-Uni, soit près de 6 % de moins qu’en 2013.