VIDEO. Australie: Roger, le kangourou bodybuildé, devient la coqueluche des médias

TELEVISION Roger est un wallaby ultra musclé. Alors qu'il a terrifié la banlieue de Brisbane, il est devenu la coqueluche du petit écran...

J. H.

— 

Roger, 9 ans, 2,07 mètres et 90 kg.
Roger, 9 ans, 2,07 mètres et 90 kg. — The Kangaroo Sanctuary Alice Springs sur Facebook

Il mesure 2,07 mètres et pèse dans les 90 kg. Roger n’est pas un basketteur mais du sport, c’est sûr, il en fait. Ce kangourou, roux, est sans doute le plus musclé des wallabies du monde. Il habite en Australie et a même terrifié les riverains de la banlieue de Brisbane, en mai dernier. Sauf que… âgé de 9 ans, l’animal est devenu la coqueluche des médias.

For Roger fans in the UK - series 2 of Kangaroo Dundee replays from tonight (Monday) on BBC2 at 6.30. Watch my 'little…

Posted by The Kangaroo Sanctuary Alice Springs on dimanche 21 juin 2015

Une série sur National Geographic Channel : Kangaroo Dundee

Roger est apparu sur la chaîne de télévision britannique BBC Two en juin et, depuis, il est l’une des stars de National Geographic Channel, dans la série intitulée Kangaroo Dundee. Domicilié dans la réserve d’Alice Springs, parmi 200 autres orphelins, Chris « Brolga » Barnes, l’homme qui l’a recueilli un jour sur le bord d’une route, fait régulièrement sa publicité sur Facebook.

'Hey my millions of fans all over the world ! What’s all the fuss about ! Don’t all men look like me ?' says Roger who went viral this week.

Posted by The Kangaroo Sanctuary Alice Springs on vendredi 5 juin 2015

Non, le wallaby n’est pas un « fake », photos et vidéos à l’appui. Sa taille et son poids paraissent même normaux, pour un kangourou de son âge. Etant d’ailleurs encore en pleine croissance, Roger devrait continuer à grandir, et modeler ses impressionnants muscles.

Rogers favourite workout is crushing his metal feed bucket. (- ; Better the bucket than me ! Ha ha.

Posted by The Kangaroo Sanctuary Alice Springs on mercredi 20 mai 2015

Curieux, évitez les câlins

« Son entraînement quotidien se résume à se battre avec ses rivaux et à chasser son parent humain, c’est-à-dire moi », reconnaît le gardien du site, qui déconseille aux curieux de tenter de s’approcher de l’animal, à l’humeur changeante, et doté d’une force incroyable. En témoigne le seau en fer qu’il a plié en deux coups de pattes…