VIDEO. Chine: Une sex-tape dans une cabine d'essayage fait bondir le pays

ALERTE ROUGE La police a ouvert une enquête pour diffusion de contenu pornographique, une infraction passible de deux ans de prison...

M.C. avec AFP

— 

Un magasin Uniqlo à Shanghai.
Un magasin Uniqlo à Shanghai. — Eugene Hoshiko/AP/SIPA

L'« essayage » a fait le tour de la Chine. Depuis mercredi, la sex-tape d’un jeune couple tournée dans la cabine d’un magasin de vêtements de Pékin enflamme les internautes, mais aussi le gouvernement chinois.

La séquence filmée d’environ une minute, qui s’est retrouvée sur la Toile de manière encore inexpliquée, montre les ébats passionnés de deux jeunes gens dans le refuge de la cabine d’essayage d’un magasin qui a rapidement été identifié comme le Uniqlo du quartier branché de Sanlitun.

Poses suggestives devant le magasin

La police a ouvert une enquête pour diffusion de contenu pornographique, car il s’agit d’une infraction passible de deux ans de prison en Chine. Les protagonistes, eux, auraient été identifiés par les internautes par leurs photographies sur les réseaux sociaux.

Mercredi soir, des dizaines de jeunes Chinois se prenaient en photo, certains dans des poses suggestives, à l’extérieur du magasin Uniqlo de Sanlitun, ce qui a forcé la police à mettre en place un périmètre de sécurité, a constaté un photographe de l’AFP.

Parallèlement, Sina et Tencent, les deux géants des réseaux sociaux chinois, ont été vivement interpellés par l’agence officielle chargée de la gouvernance de l’Internet en Chine. Les responsables des deux firmes se sont vu reprocher par l’Administration chinoise du cyberespace (CAC) d’avoir permis la dissémination de la vidéo, notamment sur la très populaire messagerie instantanée WeChat.

Les patrons de Sina et Tencent ont en conséquence été appelés à mieux prendre en compte leurs « responsabilités sociales », à renforcer leur contrôle et à coopérer avec les autorités dans l’enquête.

Uniqlo, le groupe d’habillement japonais, a de son côté publié un communiqué appelant sa clientèle à utiliser de façon appropriée ses cabines d’essayage. Uniqlo a également catégoriquement nié que la vidéo ait été tournée dans un objectif de promotion marketing.