Pyrénées : Une randonneuse poursuivie par 40 vautours affamés

CAUCHEMAR «Mon arrivée les a fait s'envoler et ils ont ensuite commencé à m'encercler»...

T.L.G.

— 

Vautours, illustration
Vautours, illustration — PEDRO ARMESTRE / AFP

La traque. Lorsque Bérénice Charbon arrive jeudi au refuge Jeandel dans les Pyrénées, elle est encore sous le choc. Quelques jours plus tôt, cette randonneuse nantaise de 27 ans a vécu un épisode traumatisant sur la route du GR10, rapporte Sud Ouest. Elle affirme avoir été poursuivie par une quarantaine de vautours affamés lors de son troisième jour de marche, au niveau du col des Veaux.

« Ils étaient très menaçants »

La jeune marcheuse aperçoit d’abord le groupe de charognards au loin, dévorant une carcasse de cheval. Elle poursuit son chemin. « Je me suis approchée, puis éloignée. Mon arrivée les a fait s’envoler et ils ont ensuite commencé à m’encercler », raconte-t-elle au quotidien régional. Paniquée, la randonneuse accélère le pas. « Avec un sac de 15 kilos sur le dos, je ne pouvais pas courir. Ils volaient très près de moi, peut-être à 2 mètres à certains moments. Ils étaient très menaçants ».

Le cauchemar aurait duré entre 20 et 30 minutes avant que les vautours décident de s’éloigner. Le propriétaire du refuge explique n’avoir jamais entendu de tel témoignage. « Si elle s’était blessée, cela aurait pu être très dangereux ».