Facebook: Le logo des icônes «Amis» et «Groupes» met désormais la femme en avant

HIGH-TECH Alors qu’auparavant, le personnage féminin se trouvait derrière le personnage masculin, c’est désormais l’inverse...

B.D.

— 

L'icône «Amis» de Facebook avant et après le lifting opéré par Caitlin Winner.
L'icône «Amis» de Facebook avant et après le lifting opéré par Caitlin Winner. — Facebook

Le rafraîchissement subtil des symboles Facebook se poursuit, et semble tourner au féminisme. Après la révision pour le moins discrète du logo la semaine dernière, c’est au tour des icônes « Amis » et « Groupes » de subir un petit lifting.

Alors qu’auparavant, le personnage féminin se trouvait derrière le personnage masculin, c’est désormais l’inverse : la femme est à l’avant-plan tandis que le ou les hommes sont en retrait.

Un problème d’épaules

Caitlin Winner, design manager chez Facebook, a expliqué sur sa page comment elle en était venue à repenser les silhouettes des icônes en question. Tout est parti d’un problème d’équilibre sur le dessin des épaules de l’icône féminine. Après l’avoir réglé, la créatrice s’est attaquée à sa coupe de cheveux -dont elle a retiré « le casque à la Dark Vador »- puis à celle de son pendant masculin.

Elle a ensuite revu « la taille et la place de la silhouette féminine » de l’icône « Amis ». « En tant que femme qui a étudié dans une école pour femmes, il était difficile de ne pas voir le symbolisme de l’icône de l’époque : la femme était littéralement dans l’ombre de l’homme. Elle n’était pas en mesure de s’imposer », note Caitlin Winner.

« Monstre à deux têtes »

Elle a donc d’abord voulu placer les deux silhouettes au même niveau : « Deux personnes de taille égale sans démarcation montrant l’un devant l’autre. » Mais après plusieurs essais infructueux, elle a abandonné cette approche qui ressemblait « à un monstre à deux têtes », et décidé de placer la femme légèrement à l’avant. Elle a également modifié l’icône « Groupes », où deux silhouettes masculines entourent désormais une féminine.

Craignant que son initiative soit mal perçue, Caitlin Winner a été agréablement surprise de voir à quel point les nouvelles icônes étaient reprises et utilisées par l’ensemble de ses collaborateurs. Elle réfléchit donc désormais aux autres icônes de Facebook, et appelle même les internautes à lui envoyer par mail leurs idées pour les « rafraîchir ».