VIDEO. La société qui a inventé le papier bulle lance un nouveau produit... aux bulles qui ne claquent pas

INNOVATION Les bulles du iBubble Wrap, vendu dégonflé pour économiser de la place lors de la livraison et du stockage, communiquent entre elles et n’explosent donc plus lorsqu’on appuie dessus...

B.D.

— 

Du papier bulle sur une chaîne de production de l'entreprise Sealed Air, à Saddle Brook, dans le New Jersey, le 19 janvier 2010.
Du papier bulle sur une chaîne de production de l'entreprise Sealed Air, à Saddle Brook, dans le New Jersey, le 19 janvier 2010. — Christopher Barth/AP/SIPA

Bientôt fini, le petit « clac » du papier bulle qu’on fait exploser entre ses doigts pour se détendre. La société américaine Sealed Air Corp, qui a inventé ce papier amortisseur de chocs en 1957, vient de lancer un nouveau produit dont les bulles ne pourront être éclatées, rapporte le Wall Street Journal.

Le iBubble Wrap, c’est son nom, est vendu dégonflé pour économiser de la place lors de la livraison et du stockage du produit -un camion de iBubble Wrap transporte la même quantité de produit que 47 camions de l’ancienne version, selon le Wall Street Journal. Pour l’utiliser, les clients n’ont ensuite qu’à le gonfler à l’aide d’une pompe spéciale. Mais, pour faciliter le gonflage, les bulles communiquent entre elles -contrairement à celles de l’ancien modèle, qui sont séparées- et n’explosent donc plus lorsqu’on appuie dessus.

« Le papier bulle ne va pas disparaître »

Le directeur de la communication de Sealed Air, Ken Aurichio, interviewé par Quartz, a cependant rassuré les aficionados du claquage de papier bulle : « Ne vous inquiétez pas. Le papier bulle ne va pas disparaître. »

Cependant, comme le souligne Slate -qui s’insurge contre ce qui est peut-être « la pire invention de l’année »-, s’il est concurrencé par le iBubble Wrap, plus économique, le papier bulle « pourrait devenir plus cher, un objet de luxe où chaque bulle éclatée devra être lentement savourée ».