Inde: Boire de l’alcool est un «droit fondamental», selon un ministre

POLITIQUE Babulal Gaur, ministre du Madhya Pradesh, commentait l'extension des horaires de vente à Bhopal, la capitale de cet Etat...

B.D.

— 

Shivraj Singh Chouhand (G), le chef du gouvernement de l'État du Madhya Pradesh, et le ministre Babulal Gaur (D), discutent au Global Investors Summit à New Delhi, le 4 août 2006.
Shivraj Singh Chouhand (G), le chef du gouvernement de l'État du Madhya Pradesh, et le ministre Babulal Gaur (D), discutent au Global Investors Summit à New Delhi, le 4 août 2006. — AFP PHOTO/RAVEENDRAN

Non, l’alcool n’est pas un mal, bien au contraire. Du moins dans l’Etat indien du Madhya Pradesh, et selon l’un de ses ministres, Babulal Gaur. Ce dernier a en effet déclaré que boire était un « droit fondamental », et même un « symbole de réussite sociale », rapporte le site Quartz.

Alors que l’Inde est l’un des marchés mondiaux de l’alcool qui croit le plus vite, rappelle Quartz, l’Etat du Madhya Pradesh a récemment étendu les horaires de vente : désormais, les habitants de Bophal, la capitale de cet Etat du centre du pays, pourront se procurer de l’alcool jusqu’à 23h30, contre 22 heures auparavant.

« L’alcool n’augmente pas le taux de criminalité »

Interrogé à propos de ce changement, Babulal Gaur a jugé qu’il s’agissait d’une avancée positive. « L’alcool n’augmente pas le taux de criminalité, a-t-il estimé, ajoutant néanmoins qu'« on ne doit pas trop boire », même si « c’est un droit fondamental. Boire est de nos jours un symbole de réussite sociale ».

Le ministre de 85 ans, qui appartient au Bharatiya Janata Party (BJP) du Premier ministre Narendra Modi, est coutumier des déclarations polémiques. En juin 2014, il avait déjà estimé que le viol était « parfois juste, parfois mal ».