VIDEO. Le nettoyage à grande vitesse du TGV japonais fait le buzz sur Internet

JAPON Chaque train est nettoyé à fond en sept minutes par des employés âgés de 52 ans en moyenne…

M.C.
— 
Une équipe de nettoyage du Shinkansen, le TGV japonais.
Une équipe de nettoyage du Shinkansen, le TGV japonais. — Youtube

Quand une vidéo de nettoyage devient virale. Un clip montrant comment les agents d’entretien du shinkansen, le TGV japonais, rendent sa splendeur à un train entier en sept minutes, a dépassé les 3,6 millions de vues sur Youtube.

La vidéo, créée dans le cadre d’un programme pour promouvoir le Japon en vue des Jeux olympiques de 2020 à Tokyo, a été réalisée par Charli James, une journaliste new-yorkaise, qui l’a intitulée Miracle en 7 minutes. Postée sur le compte officiel de la mairie de Tokyo en janvier, elle est restée relativement confidentielle jusqu’à des apparitions sur plusieurs sites ces dernières semaines.

« On ne fait rien de spécial »

« J’avais été vraiment impressionnée par les trains » en empruntant le shinkansen dans le passé, explique Charli James au Japan Times. Aux Etats-Unis, nos trains ne sont pas aussi propres ni ponctuels, alors je pensais que les Américains seraient intéressés de voir comment cela marche au Japon », confie-t-elle. « Pour nous c’est la procédure normale, répond modestement un porte-parole de l’entreprise Tessei. On ne fait rien de spécial. »

Les chiffres laissent pourtant songeur : 323 shinkansen transportent 400.000 voyageurs chaque jour. Chacun des employés, âgés en moyenne de 52 ans, nettoie une voiture entière, soit une centaine de places. Les sièges se retournent automatiquement pour se placer dans le sens de la marche, le tout, donc, en sept minutes.

En France, rapporte BMFTV, la SNCF dépense chaque année 135 millions d’euros pour le nettoyage de ses trains. La propreté de chaque TGV, qui stationne 20 minutes entre deux trajets, est assurée par 20 personnes.