«Notre Pape François»: Le nouveau magazine français dédié au souverain pontife

MEDIAS Le premier numéro est sorti ce mardi en kiosques…

A.B.

— 

Le pape François salue la foule sur la place Saint-Pierre du Vatican le 13 juin 2015
Le pape François salue la foule sur la place Saint-Pierre du Vatican le 13 juin 2015 — FILIPPO MONTEFORTE AFP

Il y en avait déjà un à sa gloire en Italie et un autre en Allemagne. Désormais, le pape François fait aussi l’objet d’un nouveau magazine en France. Depuis ce mardi, Notre Pape François est disponible en kiosques.

Du religieux avec les codes du people

En Italie, terre du Vatican, c’est le groupe Mondadori, propriété de Silvio Berlusconi, qui a ouvert le bal en lançant en mars 2014 Il Mio Papa (Mon pape). Une publication entièrement dédiée au souverain pontif. Le pape « a conquis tout le monde, les fidèles et les non-croyants », il a « réussi à susciter un regain d’intérêt pour les questions morales, éthiques et religieuses », confiait son rédacteur en chef, Aldo Vitali, lors du lancement du magazine.

On ne sait pas encore si le groupe de presse, qui édite Closer et Grazia, est à l’initiative de ce nouveau magazine français, mais d’après la couverture, Notre Pape François reprend la formule qui marche bien de l’autre côté des Alpes pour Il mio papa : faire du religieux avec les codes du people. Couleurs flashy, photos en pagaille et sujets « au plus près » de François : le magazine fait du Pape une véritable star.

Capitaliser sur le Pape

Au sommaire du premier numéro de ce magazine bimestriel : une année avec le Pape, un dossier sur les grandes étapes du calendrier religieux célébrées avec le souverain pontife ou encore un article consacré à son élection.

Nommé personnalité de l’année par le Time en 2013, suivi par plus de six millions de followers sur Twitter, le Pape François inspire aux catholiques du monde entier une sympathie sans précédent sur laquelle certains veulent capitaliser. Si la nouvelle revue française trouve son publique, elle ne devrait pas tarder à faire des émules et essaimer dans d’autres pays à fortes traditions catholiques.