En Allemagne, on peut partager sa plaque funéraire avec son chien

REPOS ETERNEL Un cimetière propose des caveaux communs hommes-animaux…

A.Ch. avec AFP

— 

Un caveau commun homme-animal au cimetière de Braubach, en Allemagne.
Un caveau commun homme-animal au cimetière de Braubach, en Allemagne. — AFP PHOTO / DPA / THOMAS FREY

Ci-gisent Jean-Claude et Pépette. Le cimetière allemand de Braubach, dans l’ouest du pays, propose depuis ce mardi des caveaux où l’on peut choisir placer les urnes cinéraires d’humains et de leur animal de compagnie préféré. Chien, chat, canari,… tous les animaux sont admis. Selon la société de pompes funèbres qui a lancé l’initiative, il s’agit d’une première en Allemagne. Un autre cimetière, à Essen propose également à partir de ce mercredi la même possibilité.

Urnes séparées

Les maîtres ne peuvent pas demander à être incinérés en même temps que leurs animaux et les cendres ne sont pas mélangées, précise la Société allemande des cimetières. Mais il est possible de placer l’urne contenant les cendres du maître et celle contenant les cendres de l’animal côte à côte pour l’éternité.

En Allemagne, un « caveau familial » peut contenir jusqu’à 12 urnes cinéraires, peu importe qu’il s’agisse de cendres humaines ou animales. Celles-ci ne sont généralement pas placées dans des niches, dans un columbarium, mais enterrées.