Royaume-Uni: Une journaliste annonce la mort de la reine Elisabeth II sur Twitter

FAIL Sa boulette pourrait être due à une répétition technique...

N.Beu.

— 

La Reine Elisabeth II envoie un tweet lors d'une visite au Science Museum, à Londres, le 24 octobre 2014.
La Reine Elisabeth II envoie un tweet lors d'une visite au Science Museum, à Londres, le 24 octobre 2014. — REX/REX/SIPA

Crime de lèse-majesté 2.0 au Royaume-Uni. Sur Twitter, une journaliste de la radiotélévision publique, la BBC, a posté mercredi un tweet annonçant par erreur la mort de la reine Elisabeth II, avant de se rétracter.

Ahmen Khawaja, membre du service ourdou de la rédaction, a d’abord posté un message indiquant «Alerte: la reine Elisabeth est actuellement soignée à l’hôpital du roi Edouard VII, à Londres». Avant d’annoncer, dans un autre message: «La reine Elisabrth [sic] est morte». Puis de rétropédaler: «Fausse alerte au sujet de la mort de la reine! Elle est actuellement soignée à l’hôpital du roi Edouard VII». Finalement, la journaliste a évoqué un «canular stupide», suggérant que son téléphone avait été piraté, et effacé l’ensemble de ses tweets sur le sujet.

The Queen is (not) dead

Evidemment –au cas où ce n’était pas clair- la reine n’est pas morte. Pour rassurer les Britanniques, Buckingham Palace a d’ailleurs publié un communiqué de démenti. Pure coïncidence: la souveraine se trouvait bien à l’hôpital Edouard VII, mais pour une visite annuelle de routine.

De son côté, la BBC a présenté ses excuses à la couronne, tout en donnant une autre version que sa journaliste. D’après la radiotélévision publique, aucun tweet n’aurait été publié annonçant la mort de la reine, ce qu’une capture d’écran de NBC News confirme pourtant. Selon cette version, la publication de tweets annonçant l’hospitalisation de la reine serait une erreur technique provoquée par la simulation de l’événement en interne.