Un patron allemand de la bière limogé pour... conduite en état d'ivresse

HOUBLON Le quadragénaire, qui a provoqué un accident, a été immédiatement licencié...

20 Minutes avec AFP

— 

Bière. (Illustration)
Bière. (Illustration) — G. VARELA / 20 MINUTES

Till Hedrich, le patron allemand du plus gros brasseur du monde, est apparemment du genre à tester ses produits… et à prendre le volant ensuite. Son employeur, la brasserie Anheuser-Busch InBev, a indiqué ce mardi qu’il avait été licencié pour avoir provoqué un accident de la route en état d’ivresse. En poste seulement depuis le 1er janvier, son licenciement a pris effet immédiatement, a indiqué à l’AFP un porte-parole de la brasserie. Celle-ci produit notamment l’américaine Budweiser, l’allemande Beck’s ou la mexicaine Corona.

« Des règles internes strictes »

Till Hedrich, 44 ans, a reconnu avoir provoqué un accident de voiture sur une autoroute au sud de Munich le 30 avril, alors qu’il était « fortement sous l’influence de l’alcool ». Une erreur impardonnable pour le porte-parole : « En tant qu’entreprise qui produit de l’alcool, nous avons des règles internes strictes et des recommandations pour les consommateurs sur la manière de profiter des boissons alcoolisées. »

Anheuser-Busch InBev a entre autres une « tolérance zéro » vis-à-vis de l’alcool au volant pour ses employés, menacés de « conséquences professionnelles » en cas d’infraction. « L’alcool n’est pas une boisson compatible avec la conduite d’un véhicule. C’est pourquoi l’entreprise a été si choquée par le récit [de l’accident] de M. Hedrich, qui a un rôle d’exemple en raison de ses fonctions », a poursuivi le porte-parole, sans donner plus de détails sur l’accident.