VIDEO. Une Britannique soignait ses dents en les recollant à la colle ultra-forte

SANTE Angie Barlow a dû dépenser toutes ses économies pour réparer les dégâts...

N.Beu.

— 

Un paquet de Super glue. ILLUSTRATION
Un paquet de Super glue. ILLUSTRATION — Martin Lee / Rex Featur/REX/SIPA

Le dentiste, elle s’était promis de le consulter quand les poules auraient des dents. Mais après une dizaine d’années à recoller les siennes à la colle ultra-forte et devant l’étendue des dégâts, Angie Barlow s’est finalement décidée à consulter un spécialiste. A raison, selon le Daily Mail, qui a raconté son histoire lundi.


L’habitude de cette Britannique de 48 ans avait en effet détruit 90 % des os supportant sa dentition en raison de la toxicité du produit utilisé. Son dentiste de la région de Manchester a dû lui retirer une bonne partie de ce qu’il lui restait de dents pour les remplacer par des fausses, implantées sur des pivots en titane. Un chantier qui lui a coûté les économies accumulées au cours de sa vie.

Retrouvez la vidéo intégrale en cliquant ici.

Si Angie Barlow se refusait à voir un dentiste, c’est en raison d’un traumatisme survenu dans son enfance. Sa mère s’était vu diagnostiquer un cancer de la gorge, dont elle est morte à l’âge de 34 ans, après une visite chez le dentiste. Depuis, Angie Barlow rechignait à voir un médecin et, faute d’un sourire présentable, s’était recluse chez elle. Son porte-monnaie allégé mais son sourire retrouvé, elle a enfin pu revoir le jour.