Paris : Dogfidelity, le Facebook des chiens, ouvre ce mardi

ANIMAUX Imaginé par trois Parisiens, le site proposera de nombreux services aux passionnés de toutous…

Fabrice Pouliquen
Un chien (illustration).
Un chien (illustration). — Brennan Linsley/AP/SIPA

Ils ont déjà leurs salons de beauté, leurs hôtels, leurs lignes de vêtements… Il ne manquait guère plus, à nos amis les chiens, qu’un réseau social. Ce mardi, cela sera chose faite avec le lancement officiel de Dogfidelity, imaginé par trois Parisiens.

DogTV : « Certains de nos abonnés n’ont même pas de chien. Beaucoup fument, je crois »

Certes, sur ce Facebook pour toutous, le premier profil à apparaître est celui du maître. « Mais il peut y mettre peu d’informations s’il le souhaite », précise Thierry Maupas, l’un des trois cofondateurs du site. Surtout, suit immédiatement en dessous, le profil de son chien avec une multitude d’informations possibles à remplir. Le nom, la race, la couleur du pelage, la date de naissance, les activités pratiquées « et puis bien sûr un nombre illimité de photos qu’on peut liker, partager », raconte Thierry Maupas.

C’est la première ambition de Dogfidelity. « Favoriser les échanges entre passionnés de chiens, et uniquement eux, précise Thierry Maupas. Plusieurs sites fédèrent déjà les passionnés d’animaux [Yummypets, Wamiz, Zanibook…]. Mais ils ne ciblent pas sur une espèce comme nous le faisons. »

Alerte enlèvement et arbre généalogique

Dogfidelity entend jouer sur cette spécialisation pour proposer à ses inscrits des services propres aux canidés. « Il y a notamment une option “chien perdu” pour signaler la disparition de son toutou. Un message invitant à ouvrir l’œil est envoyé à tous les inscrits de Dogfidelity dans un rayon de 10 kilomètres de l’endroit où vous êtes géolocalisé. »

Le site permet aussi de tenir un carnet de santé en ligne de votre chien, « consultable partout et notamment par votre vétérinaire », précise Thierry Maupas. Le réseau social pourra aussi être la base de l’arbre généalogique de votre toutou en y entrant les numéros de puces de ses parents. « Tous les chiens qui ont les mêmes parents vont se retrouver en frère, sœur, demi-frère, demi-sœur, cousins etc. ».

Reste à savoir si les propriétaires vont mordre. Thierry Maupas et l’un de ses deux associés font en tout cas de Dogfidelity leur activité professionnelle principale. « Le site sera traduit en anglais à la fin du mois de juin pour émerger dans les pays anglo-saxons, puis dans d’autres langues dans le courant de l’été », annonce-t-il. L’inscription est gratuite pour les utilisateurs. Dog Fidelity propose aussi de référencer les professionnels du monde canin. Vétérinaires, éleveurs, dresseurs… « Pour eux, il existera un abonnement à 10 euros par mois », précise le créateur du site.