Meuse: Un carillon de 1.000 km va résonner sur les bords du fleuve

20 Minutes avec AFP

— 

Les rives de la Meuse, en Belgique.
Les rives de la Meuse, en Belgique. — CLOSON DENIS/ISOPIX/SIPA

Une «onde sonore» de près de 1.000 km, émise par le carillon des églises des villages qui bordent la Meuse, de sa source en Haute-Marne à son embouchure aux Pays-Bas, résonnera samedi entre 9h et 18h, à l'occasion du coup d'envoi d'un festival culturel autour du fleuve.

«La nouvelle de l'ouverture du festival sera propagée à l'instar des cloches d'églises et des cornes de navire qui, il y a des siècles, étaient utilisées pour propager rapidement des nouvelles importantes sur de longues distances», ont expliqué les organisateurs de la biennale Mater Mosa (mère Meuse en latin).

Trois pays traversés par la vague de sonnerie

«Les villages en aval prendront le relais. Là où la Meuse s'élargit, retentiront la sonnerie des cornes de navires, des carillons d'églises, le chant des chorales ainsi que des fanfares», ont-ils poursuivi.

La «vague de sonnerie» doit traverser la France, la Belgique et les Pays-Bas, pour aboutir à Hoek von Holland, sur les côtes néerlandaises de la mer du Nord.

Le festival Mater Mosa se veut être une rencontre «d'art, d'artisanat, de folklore et de culture régionale tout le long de la Meuse», visant à consolider l'unité sociale et économique de la région, selon ses organisateurs.