Audemars Piguet lance sa montre «Michael Schumacher»

SOCIETE La maison de haute horlogerie suisse a présenté son modèle « Royal Oak Concept Laptimer Michael Schumacher », sur lequel l'ancien pilote avait travaillé...

20 Minutes avec agence

— 

Michael Schumacher à Barcelone le 7 mai 2010.
Michael Schumacher à Barcelone le 7 mai 2010. — PARIENTE JEAN-PHILIPPE/SIPA

C’est dans le ranch de Corinna Schumacher, l’épouse de Michael, qu’Audemars Piguet a présenté, le 20 mai dernier, la montre inspirée par le champion de Formule 1, et intitulée « Royal Oak Concept Laptimer Michael Schumacher ». En 2012, la marque avait déjà commercialisé un modèle dédié au septuple champion du monde, qui avait par la suite accepté de collaborer à l’élaboration d’un nouveau modèle. Les travaux avaient d’ailleurs déjà débuté au moment de l’accident de ski de l’ancien pilote, fin 2013.

« Il voulait que l’on travaille sur un mouvement capable de chronométrer le temps de plusieurs tours de course consécutifs. Il nous a lancé un vrai défi et n’a jamais hésité à faire savoir qu’il ne comprenait pas, qu’il était satisfait ou insatisfait. C’était parfois perturbant parce que totalement inhabituel, venant d’un ambassadeur », raconte François Bennahmias, le patron de la maison suisse.

Produite en 221 exemplaires

Après l’accident, « nous avions deux options, poursuit, pour le quotidien suisse Le Temps, François Bennahmias. Soit on renonçait à lier son nom à la montre, soit on poursuivait sur la base de ses idées. Quelques mois ont suffi pour que la famille décide de continuer ».

La « Royal Oak Concept Laptimer Michael Schumacher » sera produite en 221 exemplaires, comme le nombre de courses à l’issue desquelles Schumacher avait terminé dans les points.