Les dinosaures pondaient des œufs bleus

SCIENCES La couleur bleue permettait de se protéger des prédateurs...

T.L.G.

— 

Oeuf bleu, illustration.
Oeuf bleu, illustration. — Gerard Lacz / Rex Featu/REX/SIPA

La science nous apporte chaque jour des nouvelles sur les dinosaures. Cette fois, ce sont les œufs qui ont intéressé les scientifiques. « Alors que des études récentes ont révélé les couleurs des plumes de dinosaure, de leur peau, de leurs écailles, nous ne savions rien sur la couleur originelle de leurs œufs », révèle le site New Scientist, repéré par Slate.

« Les ornithologues ont toujours pensé que les dinosaures et les oiseaux qui en descendaient pondaient des œufs blancs », explique Mark Hauber, du Hunter College de New York. Mais un groupe de chercheurs de l’université de Bonn en Allemagne a fait cette surprenante découverte : les œufs des dinosaures pourraient avoir été bleus.

Les scientifiques allemands ont décelé, dans des œufs d’oviraptors de plusieurs millions d’années découverts en Chine, la protoporphyrine et la biliverdine.

Deux pigments qui donnent une teinte bleue lorsqu’ils sont mélangés au carbonate de calcium de la coquille. Ce sont eux qui donnent déjà la couleur bleutée des œufs colorés de certains oiseaux actuels.

Se protéger des prédateurs

« Comme la plupart des oiseaux modernes, les dinosaures chinois incubaient leurs œufs dans des nids ouverts, plutôt que de les enfouir dans le sol à la façon des tortues ou des crocodiles », note le site. « Les œufs colorés sont un avantage dans cette situation, car ils sont beaucoup moins évidents à voir pour les prédateurs qui chassent les œufs blancs. Cela permettait à l’adulte de se glisser loin du nid pour aller chercher un repas ».

La couleur bleue avait un autre avantage. Elle permettait aux parents de reconnaître et éjecter les œufs d’autres espèces qui se seraient ajoutés au nid, comme le font malicieusement les coucous par exemple.