Amazon: Jeff Bezos a testé avec succès sa fusée New Shepard

ECONOMIE Le patron du leader mondial de l'e-commerce entend s'immiscer dans le tourisme spatial avec sa société Blue Origin...

20 Minutes avec agence

— 

Jeff Bezos, le patron d'Amazon, le 6 septembre 2012 à Santa Monica en Californie
Jeff Bezos, le patron d'Amazon, le 6 septembre 2012 à Santa Monica en Californie — Joe Klamar AFP

Après SpaceX d'Elon Musk et Virgin Galactic de Richard Branson, Blue Origin de Jeff Bezos est devenue la troisième société privée à avoir envoyé une fusée dans l'espace. Le 29 avril dernier, l'entreprise spatiale américaine Blue Origin, créée par le charismatique fondateur d'Amazon Jeff Bezos, a, en effet, opéré avec succès le premier vol d'essai de New Shepard, fusée de 55 tonnes vouée à proposer, à terme, des sorties touristiques dans l'espace.

L'engin devrait d'ailleurs être capable d'emporter six personnes en apesanteur, contempler le globe à une centaine de kilomètres d'altitude, soit au-dessus de la stratosphère, précise Science et Avenir.

Un lancement au milieu du désert texan

Ce premier vol test s'est, lui, effectué sans aucun passager à bord. Lancé au beau milieu du désert texan, New Shepard a atteint la vitesse de Mach 3 en deux minutes et demi, et a ensuite largué son propulseur pour poursuivre son ascension jusqu'à 93,5 kilomètres d'altitude, avant de reposer sa capsule habitable en douceur sur la surface de la terre, à l'aide de parachutes. 

«Si la navette avait été habitée, les astronautes auraient effectué un magnifique voyage et auraient profité d'un retour tout en douceur», s'est aussitôt réjoui Jeff Bezos. Petite fausse note toutefois, le module de propulsion de la fusée a, lui, été perdu durant l'opération, alors que le plan de Blue Origin était bien de le ramener au sol et de le réutiliser pour les prochains essais, promis pour bientôt.