VIDEO. Silvio Berlusconi chute lors d'un meeting et accuse «la gauche»

SALTO Cette mésaventure n'a pas fait perdre sa mauvaise foi au «Cavaliere»...

L.C.

— 

Silvio Berlusconi à Milan, le 2 mai 2015.
Silvio Berlusconi à Milan, le 2 mai 2015. — SIPA

En politique, Silvio Berlusconi sait assurer le spectacle, mais il se serait probablement passé de celui qu’il a donné, à son insu, samedi 9 mai, à Gênes.

L’ancien président du Conseil italien participait à un meeting de son parti, Forza Italia. «Il Cavaliere» venait d’achever son discours, lorsque, s’éloignant du pupitre, il a perdu l’équilibre et s'est écroulé, à quatre pattes, sur l’estrade.

Retrouvez la vidéo originale par ici.

Silvio Berlusconi a pris cet accident avec humour, et une pointe de mauvaise foi. À peine relevé, il s’est emparé du marchepied responsable de sa chute et l’a brandi en accusant «la gauche». L'objet du délit se trouvait en effet à la gauche du pupitre.

Silvio Berlusconi chute aussi... dans les sondages

Cette boutade n’a pas éclipsé la chute du chef de l’opposition. La vidéo a beaucoup amusé la Toile italienne et les médias n’ont pas perdu une occasion de railler Silvio Berlusconi, qui tente, à 78 ans, un retour en politique, même s'il est sous le coup d'une sanction d'inéligibilité.

«L‘envol de Berlusconi, pas dans les sondages, mais au pied de la scène», se moque le quotidien italien La Stampa.

 

Condamné pour fraude fiscale au sein de son conglomérat médiatique, Mediaset, «Il Cavaliere» a purgé sa peine de travaux d’intérêt général. Forza Italia peine à remonter dans les sondages. Le parti d'opposition arrive en quatrième position avec 12% des intentions de vote aux prochaines élections.