Comment le mariage vous évite de devenir obèse à 50 ans

POIDS Cette étude réalisée par des chercheurs grecques risque de ne pas plaire aux célibataires quinquagénaires...  

Emilie Meunier

— 

Couple sur la plage
Couple sur la plage — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Une récente étude relayée par le DailyMail révèle que pour garder la ligne, mieux vaut être marié que célibataire à 50 ans. Réalisée en Grèce et basée sur l’observation de 150 personnes d’une cinquantaine d’années (dont 113 femmes et 60 pourcent de personnes mariées) avec un peu d’embonpoint, cette étude n’est pas vraiment en faveur des célibataires.

Au cours de ce que les anglosaxons appellent le «middle age» le mariage pourrait bien vous être utile. Il garderait les personnes mariées à distance de l’obésité et les célibataires de 50 ans seraient plus enclin à prendre du poids.

La pression sociale pourrait jouer un rôle dans la prise de poids

Si une grande partie des couples mariés de cette étude ont souvent été classés en surpoids avec un indice de masse graisseuse allant de 30 à 35 (dont deux tiers dans la plus faible catégorie), les célibataires, eux, ont plus tendance à être catégorisés comme obèses avec un IMC supérieur à 35.

Les chercheurs de l’hôpital universitaire AHEPA de Thessalonique en Grèce suggèrent que la pression sociale pourrait jouer un rôle dans la prise de poids des célibataires de cet âge. Le fait de ne pas trouver un conjoint les rendrait plus sensibles à la dépression, à la baisse d’estime et donc augmenterait le risque d’obésité.