Victoire sur l'Allemagne nazie: Poutine dépense plus de 7 millions d'euros pour qu'il ne pleuve pas samedi

METEO Samedi, des avions seront en alerte dès 6 heures du matin sur une base aérienne au nord de Moscou...

B.D.

— 

Le président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre Dmitri Medvedev lors de la parade militaire pour la Fête de la Victoire, le 9 mai 1945 à Moscou
Le président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre Dmitri Medvedev lors de la parade militaire pour la Fête de la Victoire, le 9 mai 1945 à Moscou — Mikhail Klimentyev Ria-Novosti

La Russie va célébrer samedi en grande pompe le 70e anniversaire de la victoire sur l'Allemagne nazie. Et, pour que sa démonstration de force – déjà boudée par les dirigeants européens- ne soit pas en plus gâchée par la pluie, Vladimir Poutine a dépensé 400 millions de roubles (plus de 7 millions d'euros), selon le Daily Mail britannique.

Plus de 16.000 soldats et environ 1.300 militaires étrangers (notamment serbes, indiens et chinois), accompagnés de 194 unités blindées -dont les nouveaux tanks Armata T-14-,143 avions et hélicoptères doivent en effet défiler lors d'une parade militaire sur la Place Rouge samedi, date traditionnelle en Russie de la célébration de la victoire des Alliés dans la Seconde Guerre mondiale (la capitulation ayant été signée tard le soir le 8 mai à Berlin, soit le 9 mai heure de Moscou).

La fête la plus importante de l'année

Et, pour éviter qu'il ne pleuve sur sa parade, l'homme fort du Kremlin a tout prévu: des avions seront en alerte dès 6 heures du matin sur la base aérienne de Chkalovsky, au nord de Moscou pour décoller et envoyer un cocktail d'agents chimiques à 8.000 mètres d'altitude dans les nuages les plus menaçants, afin qu'ils libèrent leurs précipitations avant d'atteindre la capitale.

En conséquence, la Place Rouge devrait rester au sec pour l'anniversaire de la Victoire, qui est considéré par 42% des Russes comme la fête la plus importante de l'année, devant Noël ou leur propre anniversaire, selon un récent sondage du centre indépendant Levada.

Ce système a été utilisé pour la première fois sous Staline, mais sa mise en place a coûté cette année la somme record de 400 millions de roubles (plus de 7 millions d'euros), précise le Daily Mail. Léger inconvénient: les villages situés entre 60 et 100 kilomètres autour de la capitale pourraient être douchés par les eaux.