En Oregon (Etats-Unis), le
En Oregon (Etats-Unis), le — thebendbulletin.com

MYSTERE

Etats-Unis: Un lac disparaît chaque printemps dans un trou géant

La lave en ébullition a créé des tunnels sous l'étendue d'eau...

Chaque année au printemps, c'est le même scénario. Le lac Perdu, situé dans la Forêt nationale Willamette en Oregon (Etat-Unis), disparaît, avalé par un trou issu d'une éruption volcanique. Le phénomène est naturel et le mystère draine son lot de touristes et d'histoires plus ou moins effrayantes. 

«Le lac se remplit l'hiver parce que l'apport d'eau excède la vitesse du drainage, puis à l'arrivée du printemps, le lac se vide et devient une prairie», expliquer Jude McHugh au quotidien local The Blend BulletinSelon la porte-parole de la forêt nationale, l'eau pourrait être absorbée par les roches poreuses avant d'alimenter les nappes souterraines et les points d'eau de la région.

Une régulation naturelle

Pas faux. Puisque les scientifiques intrigués depuis de longues années par ce «Lost Lake» tout comme le devenir de cette eau engloutie, ont signalé au quotidien local que la lave en ébullition avait effectivement créé des tunnels sur son passage. Aujourd'hui refroidis, ces souterrains seraient responsables de l’écoulement cyclique du lac, quant à la fonte des neiges le surplus de l'eau pèse de tout son poids. La régulation s'opérerait alors de manière naturelle.

Reste que les géologues peinent encore à savoir où l’eau s’écoule précisément, même si d'autres cavités similaires ont été découvertes dans d’autres lacs situés dans le même périmètre. Selon Jude McHugh, de nombreux objets inhabituels apparaissent fréquemment dans les eaux du lac, «comme des moteurs de voiture». «Des citoyens ont tenté de tout boucher, explique-t-elle, mais si quelqu'un décidait de véritablement boucher ce trou géant, des inondations en résulteraient.»