Bayrou et Juppé s'envoient parfois des SMS... en latin

POLITIQUE Pas pour empêcher qu'on ne comprenne leurs échanges, mais parce que cela peut les «faire rire», a expliqué l'ancien ministre de l'Education...

B.D. avec AFP

— 

Les maires de Bordeaux et Pau Alain Juppé et François Bayrou à Pau le 8 mars 2014
Les maires de Bordeaux et Pau Alain Juppé et François Bayrou à Pau le 8 mars 2014 — Gaizka Iroz AFP

Décidément, les hommes politiques sont des personnes étranges. François Bayrou, ancien ministre de l'Education en guerre contre la suppression des options latin et grec au collège, a confirmé ce jeudi sur RMC/BFMTV qu'il lui arrivait d'échanger des SMS en latin avec l'ancien Premier ministre UMP Alain Juppé.

«Cela nous arrive en matière de plaisanterie», a dit le président du MoDem, interrogé sur cette information parue cette semaine dans Le Figaro.

«Clin d'oei

Pas empêcher qu'on ne comprenne leurs échanges, comme le suggère Jean-Jacques Bourdin, mais parce que cela peut les «faire rire». «Vous savez, dire en latin "in medio stat virtus", c'est au centre que se trouve le courage -les gens traduisent par "la vertu", non-, cela peut être aussi un clin d'oeil dans les moments où cette idée est mise à mal», a-t-il ajouté.

François Bayrou avait qualifié ce week-end d'«attentat» la suppression des options latin et grec et celle des classes bilangues prévues par la réforme des collèges.