Floride: Un fugitif confondu grâce à ses empreintes 50 ans après

JUSTICE Frank Freshwaters, incarcéré en 1959 pour homicide involontaire, avait laissé des traces que les enquêteurs ont suivies, remontant jusqu'à sa nouvelle vie en Floride...

B.D.

— 

Les deux mugshots de Harold Frank Freshwaters, à gauche en 1959 prise à l'Ohio State Reformatory, à droite le 4 mai 2015, lors de son arrestation dans le comté de Brevard, en Floride.
Les deux mugshots de Harold Frank Freshwaters, à gauche en 1959 prise à l'Ohio State Reformatory, à droite le 4 mai 2015, lors de son arrestation dans le comté de Brevard, en Floride. — AP Photo/Ohio State Reformatory and Brevard County Sheriff's Office

Il l'avait presque échappée belle. Frank Freshwaters, originaire d'Akron, dans l'Ohio, a été arrêté en début de semaine en Floride, 56 ans après avoir réussi à s'évader de prison, ont annoncé les services de police du comté de Brevard, en Floride.

L'homme, qui est désormais âgé de 79 ans, est tombé dans le piège des autorités, a raconté le major Tod Goodyear à CBSNews. «Nous ne pouvions pas simplement regarder une photo pour vérifier qu'il s'agissait bien du même homme. Vous n'avez pas la même tête à 50 ans d'écart.»

Barbe blanche, queue-de-cheval et lunettes

En effet, lorsqu'il a été emprisonné en 1959, après avoir été reconnu coupable d'homicide involontaire pour avoir renversé un piéton en juillet 1957, Freshwaters avait les cheveux bruns et courts. Aujourd'hui, il porte une barbe blanche, une queue de cheval et des lunettes.

L'homme, d'abord emprisonné à l'Ohio State Reformatory, avait été déplacé dans une prison de sécurité minimale, près de Sandusky, d'où il s'est échappé en septembre 1959. Il avait été rattrappé en 1975, à Charleston, en Virginie Occidentale, mais le gouverneur de l'Etat de l'époque avait refusé de le renvoyer en Ohio, et il avait été libéré.

Il avait alors complètement disparu. Son dossier a été rouvert cette année, les Marshals de l'Ohio cherchant à en finir avec différentes affaires non résolues. Frank Freshwaters avait laissé des traces que les enquêteurs ont suivies, remontant jusqu'à sa nouvelle vie en Floride, a indiqué le U.S. Marshal Pete Elliott à Cleveland, sans donner plus de détails.

Piège

William Harold Cox, comme se faisait appeler Freshwaters, retraité après avoir été chauffeur de camion, vivait dans une caravane, dans une zone isolée près de Melbourne, entourée de palmiers et avec peu de voisins. «C'est un endroit sympa si vous ne voulez pas que les gens sachent que vous êtes là», a commenté Tod Goodyear.

Les Marshals de l'Ohio ont demandé l'aide de leurs homologues de Floride, et il sont tendu un piège au fugitif pour lui faire signer un document afin de relever ses empreintes digitales. Celles-ci correspondaient bien à celles relevées des décennies plus tôt.

Les enquêteurs sont donc retournés le voir, et lui ont demandé s'il avait déjà vu l'homme sur une vieille photographie de lui. «Ils lui ont montré la photo, et il a dit qu'il n'avait aps vu ce type depuis longtemps. Il a ensuite admis que c'était lui et dit qu'ils l'avaient eu», a raconté Tod Goodyear. 

Selon le bureau du sheriff de Brevard County, Harold F. Freshwater a été de nouveau inculpé, sans caution du fait de son statut de fugitif. Il est en attente d'une audience pour son extradition vers l'Ohio.