Un bébé naît à bord d’un vol de nuit entre Dakar et Paris

INSOLITE La naissance s’est faite très discrètement…

A.Ch. avec AFP
— 
Des avions de la compagnie Air France sur le tarmac de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle, en mars 2015
Des avions de la compagnie Air France sur le tarmac de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle, en mars 2015 — ERIC PIERMONT AFP

Désarmement des toboggans, coupure du cordon, premier cri. Un petit garçon est né très discrètement dans un vol de nuit d’Air France reliant Dakar, la capitale du Sénégal, à Paris. Une heure après le décollage de l’appareil en direction de l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, le pilote a fait une annonce, raconte un des passagers: «Environ une heure après le décollage, il y eu une annonce du pilote, demandant d'une voix très calme s'il y avait un médecin un bord.

Los Angeles: Un avion détourné après qu’une femme accouche en plein vol

La maman devait être à l'arrière de l'avion», a estimé ce passager, ajoutant n'avoir «entendu aucun bruit, ni de la maman ni du bébé». C’est en se réveillant d’une sieste que cet habitué du Dakar-Paris a «entendu un passager dire qu'un bébé était né à bord», grâce au «bouche à oreille (qui) a fait son chemin de l'arrière de l'appareil vers l'avant». L'annonce officielle est finalement venue du cockpit peu avant l'atterrissage, déclenchant des applaudissements nourris des passagers.

Hôtesse de l’air/sage-femme

Une fois arrivé sur le tarmac de Roissy, le passager dit avoir vu monter à bord «une demi-douzaine de personnels des services médicaux d'urgence, ainsi que quelqu'un de la police aux frontières», mais il n'a pas vu le nouveau-né, sans doute sorti par une des portes arrière du Boeing 777 tout juste entré dans la flotte d'Air France le 1er mai.

La compagnie a précisé qu'un passager médecin avait prêté main forte à l'équipage, «formé pour ce genre d'événement». Le personnel en cabine «dispose du matériel nécessaire à bord», a indiqué Air France, qui envisage «d'offrir un petit cadeau à la mère et au bébé». Aéroports de Paris, dont le service médical d'urgence a pris en charge la mère et l'enfant à leur arrivée à Roissy, a indiqué à l'AFP que «le papa a récupéré sa petite famille au sol» et que «tout le monde se porte bien».