VIDEO. Irak: Une bombe explose, un musicien s’assoit sur les décombres et joue du violoncelle

IRAK Karim Wasfi voulait «montrer que la vie vaut d'être vécue»...

T.L.G.

— 

Il joue du violoncelle peu après l'explosion d'une bombe.
Il joue du violoncelle peu après l'explosion d'une bombe. — Soutuna online TV

Même après les drames, la musique peut adoucir les cœurs. Cette semaine à Bagdad en Irak, un nouvel attentat à la voiture piégée a fait au moins dix morts. Peu après l’explosion, le musicien Karim Wasfi se rend sur les décombres, dans le quartier Mansour, s’assoit sur une chaise, et joue du violoncelle.

Exclusive for Soutuna online TVWww.soutuna.comخاص بصوتناالمايسترو كريم وصفي يتحدى العنف ويفتتح صباح اليوم بالموسيقى في مكان الانفجار الإرهابي الجبان في حي ١٤رمضان الرحمة لشهداء العراق الف تحية لكل مبدع يحمل العراق ضميرا وقضية أينما يكون برافو كريم

Posted by Soutuna on mardi 28 avril 2015

 

«Evidemment, je ne peux pas combattre les bombes avec mon violoncelle, mais je peux au moins montrer que la vie vaut d'être vécue», a déclaré à la BBC le violoncelliste, également directeur de l'Orchestre symphonique national irakien.

Il ajoute sur Aljazeera: «C’était un geste pour essayer d’équilibrer les choses. Rétablir l’équilibre entre la laideur, la folie grotesque et les actes indécents de terreur, avec des actes de beauté, de créativité et de raffinement».

Le musicien explique que les gens ont apprécié ce moment de musique. «Ils ont adoré. Les soldats pleuraient. Ils ont applaudi, se sentaient respecté, humains. Cela ne me surprend pas».