Message d'excuses dans le ciel: Des Australiens cherchent la grosse boulette qu'il peut cacher

AUSTRALIE Un message d'excuses écrit dans le ciel de Brisbane en Australie soulève de nombreuses questions sur la faute commise et le destinataire de la missive céleste...

A.B.
— 
Un mystérieux inconnu a fait écrire un message d'excuses dans le ciel de Brisbane en Australie.
Un mystérieux inconnu a fait écrire un message d'excuses dans le ciel de Brisbane en Australie. — Twitter / @daz_zling

Mais qu'a-t-il bien pu faire pour s'excuser en lettres géantes dans le ciel? C'est la question qui brûle les lèvres des habitants de Brisbane, dans le Queensland (Australie). 

Ce lundi à l'heure du déjeuner, les badauds ont eu une drôle de surprise en levant les yeux au ciel, voyant un avion en train de s'affairer à écrire un message d'excuse dans le bleu du ciel australien:«I'm sorry. ♥ you. XX», que l'on peut traduire par «Je suis désolé. Je t'aime. Bisous».


La scène a tout de suite été immortalisée et largement partagée sur les réseaux sociaux, où les internautes se demandent à qui est adressé ce message et  quelle faute a bien pu faire le «coupable» qu'un dîner aux chandelles ou un bouquet de fleurs ne puisse réparer.

 

Très chères excuses

Personne ne sait quel odieux forfait l'homme a pu commettre pour en avoir l'idée de ce message écrit dans le ciel. Mais il a quand même dû faire une sacrée boulette pour s'offrir ces très chères excuses, puisque ce petit billet céleste coûte quand même la bagatelle de 4.000 dollars australiens, soit près de 3.000 euros.

 

Whoever in Brisbane is owed an apology - they're really sorry

Une photo publiée par Amy Remeikis (@ifyouseeamy) le 26 Avril 2015 à 20h05 PD

 

«A celui ou celle à qui on doit des excuses, ils sont vraiment désolés», en conclut une internaute sur Instagram.

Rob Vance, qui a assuré le vol expiatoire, n'a pas dévoilé l'identité de son mystérieux client. Le pilote de chez Skywriting Australia a toutefois confirmé qu'il s'agissait bien d'un homme. Il était «calme, cool et détendu. Un mec intéressant», a-t-il décrit. Vance a aussi précisé que ce type de message d'excuses n'était pas isolé et qu'il avait déjà mené ce genre de missions à plusieurs reprises. «C'est toujours à peu près la même chose , a-t-il expliqué au Brisbane Times. Quelqu'un dit qu'il est désolé et voilà».