Twitter se moque des dépenses de taxi de la présidente de l'INA

SORTIE DE ROUTE Les frais de déplacements d'Agnès Saal suscitent beaucoup de commentaires ironiques sur Twitter...

A.B.

— 

Agnès Saal, la PDG de l'INA, le 31 juillet 2014.
Agnès Saal, la PDG de l'INA, le 31 juillet 2014. — DOMINIQUE FAGET / AFP

C'est une lettre anonyme qui a révélé le grand train que mène Agnès Saal, l'actuelle PDG de l'Institut national de l'audiovisuel (INA), qui a cumulé plus de 40.000 euros de facture de taxi auprès de la compagnie G7 en seulement dix mois, rapporte Le Figaro Eco. Un flot de dépenses qui ne passe pas inaperçu sur Twitter, où l'indélicate est copieusement raillée pour ses frais de déplacements.

Des dépenses qui semblent d'autant plus astronomiques que la PDG dispose d'une voiture de service avec chauffeur...

De là à faire le parallèle avec les dépenses engagées par son prédécesseur à l'INA, Mathieu Gallet, parti diriger Radio France et lui aussi mis en cause pour ses dépenses fastueuses réglées par l'INA, puis par la Maison ronde, il n'y a qu'un pas, que les twittos franchissent sans mal.

Sur le réseau social, le nouveau challenge adressé à Agnès Saal consiste à lui faire respecter un budget déplacements beaucoup plus serré.

Agnès Saal s'est d'ores et déjà engagée à rembourser une partie de ces dépenses, notamment les 6.700 euros de factures de taxi imputables à son fils. La PDG vient de lancer une enquête interne pour démasquer le corbeau qui l'a dénoncée.